Les Hirondelles tombent à Bangui

Posté par patricksota le 14 novembre 2019

Les Hirondelles tombent à Bangui

 

Rencontre tenue hier au Stade Complexe Sportif Barthélémy Boganda entre Les Fauves de la République Centrafricaine et Les Hirondelles Burundaises. 1ère Journée des éliminatoires de la CAN 2021 prévue au Cameroun.

ima 1

Match RCA vs Burundi tenu hier au Stade Complexe Sportif Barthélémy Boganda

Source de la photo : Jules Kana

Cueillies à froid, Les Hirondelles ont concédé un but matinal à la 5ème minute inscrit par le milieu de terrain Centrafricain nommé Vianney Mabide.

On ne va pas chercher des excuses légitimant la défaite Burundaise, mais des anicroches sur le plan organisationnel ont prévalu. Notamment le fait d’entonner notre hymne national plusieurs fois avec erreur ! Il a fallu que le Commissaire du match dise niet ! Pour que la vraie version soit respectée. Burundi Bwacu a fini par être chanté après plusieurs essais erronés. 15 minutes de retard ont été causées par cette bourde !

Nos confrères partis à Bangui nous apprennent qu’au début du match nos joueurs n’étaient pas dans de bonnes dispositions psychologiques. D’où cette entame désastreuse occasionnant contre les Burundais un but d’entrée de jeu. Soit !

C’est un but, nous apprend-on, venu du couloir gauche surveillé par le jeune Joël Bacanamwo. L’arrière latéral gauche des Hirondelles fait partie des joueurs ayant eu du mal à vite intégrer la rencontre. Par la suite, il s’est ressaisi sans coup férir selon nos sources.

ima 2

2ème image

Source : Jules Kana

Première partie dominée par les Fauves sur, quasiment, tous les plans. Quelques assauts offensifs Burundais inquiètent les Centrafricains. Notamment vers la fin de la 1ère période (43ème minute) quand Fiston Abdulrazak expédie la balle légèrement au-dessus de la barre transversale de la cage adverse.

A la pause, il y avait 1-0 pour l’équipe visitée à la satisfaction de son public.

 

Une deuxième partie qui laisse des regrets

Au retour des vestiaires, le match bascule en faveur des Burundais qui multiplient leurs assauts offensifs ! Les entrées respectives d’Enock Sabumukama, Kanakimana Bienvenue et Bonfils Caleb ont changé la physionomie du match en faveur des Hirondelles.

Domination territoriale, mais vaine puisque la cage des Fauves reste inviolée. A moult reprises, Fiston, Enock, Caleb, Bienvenue, Cédric ont menacé la cage Centrafricaine, mais sans succès ! Que d’occasions nettes manquées !

A la radio, notre confrère Firmin Nitunga en a relevé six ! Parfois, sa voix se perdait dans le brouhaha du Stade et nous faisait croire à l’égalisation suite à cette outrancière domination.

Vraiment, la baraka a choisi son camp hier : la République Centrafricaine.  

Les Fauves ont scellé le coup de massue sur nos têtes à la 94ème minute. 2ème but signé par l’attaquant Louis Mafouta.

ima 3

3ème image (vue d’une partie du Stade et du public)

Source : Jules Kana

La pression Burundaise dans le camp adverse a donné des brèches aux Fauves. « Tout le monde monte ! Et on oublie qu’une contre-attaque peut faire mal ! », dirions-nous ! C’est une erreur tactique qui n’échappe pas aux équipes aguerries comme celle des Fauves.

L’on nous apprend que cette formation Centrafricaine perd très rarement les matchs à domicile. Des géants y sont déjà tombés à l’instar de l’Égypte, la RDC, le Cameroun et bien d’autres ! Dommage que le Burundi n’ait pas pu faire partie des exceptions.

Tomber pour se remettre debout

Pensons maintenant au Maroc le 19/11/2019 à Bujumbura. Autre match, autre esprit, autre philosophie !

A domicile et après avoir perdu trois points à Bangui, Les Hirondelles n’ont pas droit à l’erreur ! En face, il y aura Les Lions de L’Atlas ! Un géant du football africain qui s’adjuge la 42ème place sur le plan mondial (209 pays classés à la FIFA) et 5ème en Afrique sur 54 nations affiliées à la Confédération Africaine de Football (CAF). Confère Statistiques FIFA du 24/10/2019.

C’est dire que c’est un morceau difficile à triturer ! C’est l’équipe favorite et pressentie comme leader de notre groupe. Les analystes les plus chevronnés voient mal la Mauritanie et la République Centrafricaine barrer la route à cette grande nation de football. Encore moins le Burundi !!!!

Mais ces analyses émanant d’experts ne doivent pas être prises pour des paroles d’évangile ou des dogmes de foi ! Les surprises font partie du football. Et prennent ainsi certains propos à contrepied.

Une bonne performance Burundaise face au Maroc nous relancerait dans la course. Aux Hirondelles de jouer leur va-tout pour ne pas que leurs espoirs d’aller au Cameroun en 2021 volent en éclats !

Bonne chance à notre très chère patrie. Nous tenons à elle comme à la prunelle de nos yeux !  

Vive le Burundi !

 

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog