Les Hirondelles boutées dehors aux tirs au but

Posté par patricksota le 9 septembre 2019

Les Hirondelles boutées dehors aux tirs au but

 

 

Match retour entre la Tanzanie et le Burundi comptant pour le tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 prévue au Qatar.

On rappelle qu’à aller à Bujumbura, il y avait eu 1-1 au Stade Intwari.

Retour au National Stadium (Uwanja Wa Taifa) hier à 16h (heure de Dar Es Salam), soit 15h ici chez nous (13h TU).

Il faut dire que les Tanzaniens n’ont pas tardé à entrer dans le match. A la 15ème minute, Samatta, sociétaire de Genk en Belgique, reprenait une balle tirée sur corner. Incompréhension entre le Gardien Burundais Justin Ndikumana et ses défenseurs. La balle frôlée par Samatta prenait  le chemin des filets. 1-0 pour la Tanzanie au bonheur d’un public tout chaud tout flamme.

Les Burundais, téméraires, ne s’en laissaient pas conter. Réaction à la 35ème minute : Abdulrazak Fiston, servi par le capitaine Berahino de Zulte Waregem en Belgique, rate son  face à face avec le gardien Juma Kaseja Juma de Tanzanie. Quelle occasion manquée !

A la 43ème minute, Fiston se ressaisissait et marquait suite à une offrande venue de Mohamed Amissi. But ! Score : 1-1

A la pause, il y avait 1-1.

A la reprise, les deux équipes se neutralisaient, mais c’est la Tanzanie qui se montrait plus entreprenante. Les Burundais optaient pour un système défensif. Et misaient sur les contre- attaques.

Des deux côtés, pas moyen de trouver la faille. Et ce, en dépit des assauts offensifs maintes fois observés. Surtout du côté Tanzanien.

Fin du temps réglementaire : 1-1. Score identique à celui du match aller.

Prolongation : statu quo ante.

Tirs au but : Tanzanie vs Burundi : 3-0

 

Les Burundais ont raté trois essais successifs ! Quelle maladresse ! Ciel ! Certes, cela arrive à n’importe quel footballeur. Les exemples y relatifs pullulent : Platini, Zico, Maradona, Messi, Ronaldo, etc… Mais, vraiment, on a senti chez les tireurs Burundais un manque d’inspiration comme si un malheur fatal leur tombait sur la tête. Probablement qu’aucun essai sur les cinq n’aurait été transformé. Rien de rassérénant sur leurs visages, et rien dans les jambes pour propulser le ballon au fond des filets. Ils avaient l’air ligotés physiquement et mentalement.

1) Gaël Duhayindavyi tire et le gardien Tanzanien détourne le ballon hors de la cage. Tir flasque.

2) Saido Berahino (capitaine) tire à côté de la cage.

3) Gaël Bigirimana envoie le ballon dans les nuages. Digression : ça m’a rappelé Michel Platini (mon idole) en 1986 face au Brésil au Mexique (Guadalajara) qui, lui aussi, avait expédié le ballon dans les nuages.

 

Dommage pour une équipe ayant tenu bon pendant 120 minutes à l’extérieur. Tenaces, elles l’ont été ces Hirondelles. Et ont craqué lors des tirs au but.  

Après le troisième essai raté, la messe était dite. Car, la Tanzanie avait préalablement transformé ses trois premiers essais. Très bien tirés. Conséquence inéluctable : le Burundi est éliminé.

Les Hirondelles plient bagage. Et n’ont qu’à se rabattre sur les éliminatoires de la CAN 2021 plus difficiles à négocier.

Courage mes compatriotes.

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog