Les résultats d’aujourd’hui

Posté par patricksota le 31 août 2019

 

Les résultats d’aujourd’hui

Au Stade Intwari de Bujumbura à 13h30 : Rukinzo vs LLB : match reporté

Au Stade Urukundo de Ngozi à 15h : Ngozi City vs Flambeau du Centre : 2-3

Au Stade Intwari de Bujumbura à 16h : Bujumbura City vs Aigle Noir : 1-2

 

Finalement, le match prévu entre Rukinzo FC et LLB n’a pas eu lieu. Et pour cause, Rukinzo FC, formation affiliée à la Police Nationale, se trouve au Kenya pour participer aux Jeux Policiers de L’East African Community (EAC). On espère que notre représentant dans cette compétition saura défendre les couleurs du Burundi.

Aigle Noir, après sa débâcle au Kenya, se relance. Victoire, pas facile, face à Bujumbura City cet après-midi. Très bon match. Votre serviteur n’y était pas pour des raisons familiales. Mais, les échos de ceux qui y étaient ne cessaient de me parvenir. Le public s’est régalé et remercie les joueurs de leur avoir offert un spectacle de qualité. Confrontation qui valait le déplacement m’a-t-on affirmé.

Victoire obtenue de dur labeur. Mais, l’essentiel était d’engranger les trois points oh combien précieux pour se remettre en confiance. Ainsi, ça rassérène les joueurs pour la suite de la compétition. Bravo à Aigle Noir.

En actualité internationale, nous retiendrons essentiellement le retour en force de l’international Burundais Enock Sabumukama dans Zesco United de Zambie.

Sorti d’une blessure l’ayant empêché d’être convoqué par le sélectionneur Burundais Olivier Niyungeko, il s’est rétabli. Et, de fort belle manière. Car, c’est lui qui a permis à son équipe de venir à bout de Zanaco United en inscrivant l’unique but du match à la 55ème minute de jeu. Coup-franc somptueux. Les balles arrêtées font partie de son ADN.

Score final : 1-0 pour Zesco United avec une réalisation signée par ce digne fils de chez nous. Ça nous fait plaisir quand un joueur des Hirondelles imprime ses marques à l’extérieur. Fierté sans pareille pour notre chère patrie.

L’entraîneur Niyungeko va-t-il l’appeler à la dernière minute ? Nous n’en savons rien. Absolument rien. Mais, sachez que Sabumukama a pignon sur rue. Compter sur ses prestations ne serait pas une chimère.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les résultats d’aujourd’hui

Posté par patricksota le 30 août 2019

Les résultats d’aujourd’hui

 

 

Chez les U15, en Érythrée, nos chers Hirondeaux se sont inclinés aux tirs au but devant le Rwanda U15.

A la fin du temps réglementaire, il y avait 1-1. Pourtant, à la mi-temps, Les Hirondeaux menaient au score par 1-0. Deuxième mi-temps en faveur des Rwandais qui ont su revenir au score.

Score final : 1-1

Séance fatidique des tirs au but : Rwanda vs Burundi : 4-2

C’est notre voisin du nord qui a remporté la 3ème place. Les Burundais se sont alors contentés de la 4ème place qui n’est pas synonyme d’échec. Loin s’en faut !

En finale, L’Ouganda a battu Le Kenya à plate couture par 4-0. C’est L’Ouganda qui, de fort belle manière, remporte cette CECAFA U15. Bravo à cette grande formation dans notre sous région. La CECAFA, nous vous l’avions dit antérieurement, fait partie de son ADN. Et ce, toutes catégories confondues : cadet, junior et senior.

 

 

Chez nous, en Ligue A Primus Ligue Nationale, on jouait les matchs de la 4ème journée.

Au Stade Intwari de Bujumbura à 13h30 : Athletico Academy vs Bumamuru : 3-2

Au Stade Intwari de Bujumbura à 16h : Burundi Sport Dynamik vs Kayanza United : 0-0

 

La surprise nous vient d’Athletico Academy qui a eu raison de Bumamuru. Car, Bumamuru menait le tempo du Championnat à la 3ème journée. On voyait cette équipe bien partie pour se jucher sur le perchoir le plus élevé. Et bien non ! Son élan vient d’être stoppé par Athletico Academy dont la santé nous paraissait quelque peu égrotante au début du Championnat avec des résultats en demi-teinte.

 

C’est la preuve que notre Championnat n’a pas fini de dévoiler ses mystères. Mais c’est excellent pour le suspense et le spectacle. Si nous volons de surprise en surprise, les écarts entre les équipes en lice ne seront pas vertigineux. La concurrence sera rude, et le niveau pourra un peu se relever.

Votre serviteur utilise sciemment le diminutif « un peu » du fait que les présidents des clubs n’ont pas les moyens de leurs ambitions. Sauf quelques uns mais très peu ! Nous l’avons martelé à plusieurs reprises dans nos publications antérieures. Je n’y reviendrai pas. Mais, c’est un problème qu’il faut résoudre au plus tôt. Prendre le taureau par les cornes au plus vite pour refaire surface sur l’échiquier africain en ce qui concerne les clubs. Pour y arriver, la condition sine qua non est de relever le niveau du Championnat.

 

 

On rappelle les affiches de demain :

Au Stade Intwari de Bujumbura à 13h30 : Rukinzo vs LLB (match très intéressant)

Au Stade Urukundo de Ngozi à 15h : Ngozi City vs Flambeau du Centre

Au Stade Intwari de Bujumbura à 16h : Bujumbura City vs Aigle Noir (pas mal aussi)

 

Supporters des équipes en lice, venez nombreux ! Soutenez à bras-le-corps vos équipes et organisez-vous en masse pour subvenir à leurs contraintes financières.

Relancez l’idée des cotisations. Gestion saine et parcimonieuse pour ne pas que cet argent soit utilisé à mauvais escient. Développez les initiatives privées. Faut surtout pas tout attendre de L’État. Il est suffisamment acculé et accablé par les nombreuses charges qui pèsent sur lui.

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

La presse Tanzanienne, au four et au moulin, pour que le Burundi soit bouté dehors

Posté par patricksota le 30 août 2019

 

La presse Tanzanienne, au four et au moulin, pour que le Burundi soit bouté dehors

Le choc des chocs aux allures d’un derby chaud bouillant fait déjà monter la tension dans les milieux sportifs Tanzaniens. Et ce, sous l’impulsion d’une presse fougueuse, tapageuse et braillarde par dessus tout.

C’est de bonne guerre lorsque les propos ne frisent pas la discourtoisie.

Hélas, en Tanzanie, ça harangue le public qui n’y va pas avec le dos de la cuillère pour verser dans la diatribe et l’invective.  Les propos qu’il est courant d’entendre aujourd’hui dans cette République sœur amusent les Burundais. Un fan du Burundi a retenu mon attention.

 Jacques Ndihokubwayo, supporter inconditionnel des Hirondelles, n’a pas mâché les mots : « Les paroles outrées de nos voisins me font sourire. Heureusement que je les connais à fond ! Généralement, le bruit qu’ils font est inversement proportionnel aux résultats sur terrain !  » dixit l’ancien réfugié en Tanzanie.

Et de marteler en renchérissant : « Nous n’avons pas besoin de prévoir une armada de journalistes pour faire du tapage médiatique comme eux le font. Les nôtres n’ont qu’à nous alerter une fois pour toutes, et le message se répandra comme une traînée de poudre. La balle sera alors dans notre camp. Sinon, la Tanzanie ne nous fait pas peur. Qu’elle hurle, gémisse, ou remue ciel et terre, nos joueurs seront à l’aise sur terrain. Et joueront sans la moindre pression !  »

Jacques, pince-sans-rire, croit en la qualification du Burundi. Et le dit dans un style tout simplement inimitable.

Quoi qu’il en coûte, nous demanderions aux agents de sécurité (des deux pays) de doubler si pas tripler de vigilance. Pour ne pas que le match dégénère en pugilats côté public. Les rixes sont à combattre avec la dernière énergie pour ne pas s’exposer aux foudres de la FIFA.

J’ose espérer que pareille situation n’arrivera pas. Mais, faisant allusion aux invectives d’une grossièreté inouïe proférées à nos U23 en Tanzanie, tout peut arriver vu l’enjeu de cette double confrontation.

La passion du football, chez certains, fait tressaillir les charges émotionnelles et la tension nerveuse si bien que leurs actes frisent la folie furieuse ! Faut surtout pas tomber dans ce traquenard malheureux.

A bon entendeur salut ! 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Retour sur l’humiliante défaite des Hirondeaux U15 face à L’Ouganda U15

Posté par patricksota le 30 août 2019

Retour sur l’humiliante défaite des Hirondeaux U15 face à L’Ouganda U15

 

On ne va épiloguer sur ce match qui, du reste, n’a pas à accaparer nos esprits. La seule chose qu’il faut retenir est que notre jeunesse a soif d’un encadrement idoine pour s’émanciper sur le plan footballistique.

Nous saluons les efforts fournis par l’actuel locataire de la FFB en la personne de L’Honorable Révérien Ndikuriyo pour tendre la main à cette jeunesse si prometteuse.

Le seul défi qui le guette est d’aider les clubs issus du Championnat National Primus Ligue à trouver les voies et moyens pour relever leur niveau. La Loi sur le Sponsoring, nous l’évoquions antérieurement, est l’un des remèdes à ce problème.

Le niveau actuel de nos clubs est lacunaire. Impossible de rivaliser avec les ténors du football africain. Ces éliminations précoces de nos clubs en Coupes Africaines en sont une parfaite et vivante illustration.

Pourvoyeuse de talents, notre jeunesse (U15, U17, U20) offrira demain les remplaçants de l’actuelle ossature des Hirondelles. Petit poisson deviendra grand pourvu que Dieu lui prête vie.

Saviez-vous que la plupart des joueurs prestant au sein des Hirondelles sont passés par les divisions inférieures ? Celles-ci sont réparties en cadets provenant de divers endroits de la capitale : les cadets de Buyenzi, Kinama, et Ngagara.  

Votre serviteur compte, sous peu, vous donner un aperçu succinct sur ces divisions. La façon dont elles fonctionnent retiendra notre attention. Elles sont reconnues parce qu’affilées à l’Association de Football de Bujumbura. Les équipes victorieuses valident leurs billets pour prendre part à ladite Association. Cette dernière organise alors le Championnat de la 3ème division à Bujumbura.

Le football ne se joue pas qu’à Bujumbura (capitale du pays). A l’intérieur du pays, des championnats provinciaux sont organisés sous le regard attentionné de la Fédération de Football du Burundi (FFB).

Aujourd’hui, l’on parle de la Ligue B Nationale. Deuxième division à l’échelle nationale. Chose qui n’existait pas avant l’ère Ndikuriyo. Ses prédécesseurs ne réservaient la Ligue B qu’aux formations de Bujumbura. Lui a élargi ce championnat pour mettre sur un même pied d’égalité les équipes de la capitale Bujumbura et celles de l’intérieur du pays. D’où ces championnats provinciaux livrés à travers tout le pays.

Les 1ère et 2ème divisions sont sous la houlette de la FFB.

Et celles qui sont méconnues alors ?

Toutes les personnes actives et non connues dans l’encadrement de notre jeunesse footballistique sont priées de nous approcher. On leur prêtera main forte pour que leurs entreprises salutaires soient connues de l’opinion nationale et internationale. Ces héros non chantés doivent avoir voix au chapitre. Ils font partie des institutions qui font avancer le football Burundais. Et, croyez-moi, ils existent bel et bien.

 

 

Retour, à proprement parler, sur le fiasco d’avant-hier

On se doit de donner les buteurs des six réalisations et les minutes correspondant aux buts marqués.

Concernant le compendium de la rencontre, il n’y pas grand-chose à dire. Le public n’a vu qu’une seule équipe : l’Ouganda. Les Hirondeaux n’ont été que des figurants sur terrain. Déboussolement total tout le long de la rencontre.

Les officiels Burundais présents en Erythrée persistent et signent : « On a joué contre plus âgés que nos joueurs ! »

N’y revenons pas. Mais, preuve est faite que les organisateurs de cette compétition doivent veiller au grain pour que la CECAFA des catégories inférieures (U20, U17, U15) se conforme au règlement international de la FIFA. Ces présumées tricheries jettent le discrédit sur cette compétition et ses organisateurs.

Plus jamais ça au cas où ces tricheries seraient avérées ! Que l’instance faîtière du football mondial prenne des sanctions draconiennes à l’endroit des contrevenants.

 

Six buts et cinq buteurs. Car, Mutyaba Travis a réalisé un doublet aux 38ème et 80ème minutes.

  • 8ème minute : Ogwal Devis
  • 9ème minute : Kyeyune Abasi
  • 38ème minute : Mutyaba Travis
  • 40ème minute : Mulema Vincent (Capitaine)
  • 70ème minute : Ssekibengo Godfrey
  • 80ème minute : Mutyaba Travis

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Quelle mouche a piqué Les Hirondeaux Burundais U15 ?

Posté par patricksota le 28 août 2019

 

Quelle mouche a piqué Les Hirondeaux Burundais U15 ?

Votre serviteur n’y a pas cru quand la fâcheuse nouvelle lui est parvenue. Ciel ! Écarquillez bien les yeux ! Il n’y a pas d’erreur : l’Ouganda U15 a marché sur Les Hirondeaux Burundais. Et pas n’importe comment ? Victoire lourde et écrasante de 6-0.

Nos jeunes ont craqué serions-nous enclins à penser ! Fatigue vu les matchs déjà livrés ? Manque de concentration à ce stade de la compétition ? Mauvaise disposition tactique du coach ? Je donne ma langue au chat. Sous peu, des éclaircissements nous seront donnés.

Les officiels Burundais partis en Érythrée nous donneront la vraie version des faits. J’ai l’impression qu’un silence assourdissant entoure ce fiasco. C’est sûrement voulu pour éviter de prêter le flanc aux spéculations mouvantes. Quand il y a défaite pareille, des langues se délient pour raconter n’importe quoi. Chacun y va avec sa version farfelue.

A la pause, il y avait 4-0 pour les Ougandais. Le verdict des Hirondeaux était déjà scellé !

A la reprise, les Ougandais ont enfoncé le clou en inscrivant encore deux buts. Au compteur, il y avait 6-0 pour l’Ouganda à la fin du match.

Je reprends ad litteram les propos tenus par un membre du Comité d’Organisation de la CECAFA : « Cette débâcle est due au fait que Les Ougandais sont plus âgés ». Et votre serviteur de réagir : « C’est une tricherie manifeste ! ». Ledit membre du Comité n’a pas tardé à répliquer : « Le Règlement devra changer sur la vérification de l’âge. Un texte est déjà proposé à cet effet »

abatama

Les Ougandais U15. Sont encerclés les joueurs sujets à suspicion

Source de la photo : Ndayambaje Ally

Toutefois, ce n’est pas en demi-finale que l’on est venu constater la « vieillesse » des Ougandais. Pourquoi n’a-t-on pas crié haro sur cette anomalie dès l’entame du tournoi ? Qui plus est, les équipes ayant perdu leurs matchs face à l’Ouganda n’ont pas ramassé des cartons aussi avilissants. Seul, Le Burundi perd aussi lourdement. Nos Hirondeaux avaient, jusqu’ici, fait un parcours très intéressant.

Alors que nous allions emprunter la dernière ligne droite, on fait fausse route ! Dommage ! Mais, je sais que ces garçons feront parler d’eux demain. Le flambeau de la relève est là. Aux dirigeants sportifs de ce pays de leur préparer un cadre approprié pour leur épanouissement.

Cette jeunesse enthousiaste a du champ devant elle. Une marge de progression sûre. Qu’elle se rabatte alors sur la 3ème place qui l’opposera au Rwanda défait par le Kenya suite aux tirs au but. Il y avait eu 1-1 au coup de sifflet final.

3ème place : Rwanda vs Burundi. Encore un derby intéressant entre deux nations rivales depuis la nuit des temps. Match prévu le 30/08/2019.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Choc des chocs cet après-midi : face à face Ouganda U15 vs Burundi U15

Posté par patricksota le 28 août 2019

Choc des chocs cet après-midi : face à face Ouganda U15 vs Burundi U15

 

Nos Hirondeaux U15 si chers à nos cœurs auront cet après-midi un combat âpre à mener. Croiser le fer avec L’Ouganda n’est jamais une sinécure. La CECAFA fait partie de son ADN.

C’est probablement l’adversaire le plus difficile pour nos Hirondeaux. On demanderait à nos garçons de mouiller leurs maillots du début à la fin. Sans relâche. Même à la dernière minute de la rencontre, les ougandais savent marquer. Tant que le coup de sifflet final de l’arbitre n’a pas retenti, le danger n’est pas écarté.

15 heures pétantes : Coup d’envoi. Explication entre deux équipes qui pratiquent un beau jeu. A n’en pas douter, le public va se régaler. Le Stade International d’Asmara va vibrer au rythme des tam tam des supporters.

A suivre…..

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Poursuite du Championnat National Primus Ligue A

Posté par patricksota le 28 août 2019

Poursuite du Championnat National Primus Ligue A

 

Retour au bercail. Le Championnat National Primus Ligue A suit son cours normal. Nous en arrivons à la 4ème journée.

Fait remarquable : l’entrée en lice de Vital’O FC. Les mauves et blancs attendaient le retour de leurs joueurs partis aux Jeux Africains 2019 du Maroc chez les U20.

Malgré le fiasco orchestré par nos jeunes lors desdits Jeux, on espère tout de même qu’ils y ont appris pas mal de choses.

Vital’O FC est la formation la plus titrée du pays. Palmarès national et international inégalé jusqu’à ce jour. Club emblématique qui regroupe aussi le plus nombre de fans. Quand cette équipe joue, il y a présence significative des supporters au Stade. Les recettes que la FFB perçoit augmentent. Voilà une équipe qui a toujours retenu l’attention des amateurs du ballon rond ici chez nous. Même les fans venant d’ailleurs portent sur cette équipe un regard attentionné. Parce qu’ils voient en elle un concurrent potentiel. La formation la plus à craindre.

Mais, Vital’O ne doit surtout pas prendre des airs de supériorité. Ses adversaires feront tout pour lui donner du fil à retordre. Le Championnat tient toutes ses promesses. On espère que la concurrence sera rude pour l’émergence d’un football de qualité. Et ce, capable de rivaliser avec celui des pays voisins.

Pour cela, nous n’avons qu’un seul cri à la bouche : « Donnez une bouffée d’oxygène aux clubs en mettant en branle la Loi sur le Sponsoring que les présidents des clubs réclament à cor et à cri. »

Sans cela, le niveau de nos clubs demeurera lacunaire. Encore faut-il que la structure organisationnelle desdits clubs réponde aux exigences du football moderne. Je doute fort que tel soit le cas.

Rabâchons-le : l’équation est simple, mais n’est pas simpliste : bonne structure organisationnelle + Loi sur le Sponsoring = résultats positifs

En coupe d’Afrique des clubs, on imprimerait nos marques sans le moindre doute. Comme jadis.

La vague massive de nos meilleurs éléments qui affluent vers l’extérieur s’estomperait.

Aux responsables du football Burundais d’y réfléchir.

 

Voici alors le programme de la 4ème journée :

 Vendredi 30/08/2019 au Stade Intwari de Bujumbura :

  • 13h30 : Athletico Academy vs Bumamuru FC
  • 16h : Burundi Sport Dynamik vs Kayanza United

 

Samedi 31/08/2019 au Stade Intwari de Bujumbura :

  • 13h30 : Rukinzo FC vs LLB S4Africa
  • 16h : Bujumbura City vs Aigle Noir

 Au Stade Urukundo de Ngozi à 15h :

  • Ngozi City vs Flambeau du Centre

 

Dimanche 01/09/2019 au Stade Intwari de Bujumbura :

  • 13h30 : Inter Stars vs Olympic Star
  • 16h : Vital’O vs Les Lierres FC

Au Stade Urukundo de Ngozi à 15h :

  • Messager Ngozi vs Musongati

 

 

Des affiches alléchantes qui vont sûrement nous régaler. On a hâte d’assister à ces chocs.

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Championnat provincial de Kayanza

Posté par patricksota le 27 août 2019

 

Championnat provincial de Kayanza

Située au nord du Burundi, région frontalière avec le Rwanda, la province de Kayanza compte des jeunes férus du ballon rond.

Le capitaine emblématique des Hirondelles parti à la retraite est natif de cette contrée.

Karim Nizigiyimana alias Makenze, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’oublie guère ses racines.

Très souvent, il y mène des actions positives pour arriver à la rescousse des nécessiteux.

Je suis sûr qu’il va se joindre aux ressortissants de Kayanza pour développer le football. Et mettre à profit le talent des jeunes qui y pullulent. C’est une des provinces les plus peuplées du pays.

Suivons alors la composition des groupes et le programme des matchs.

Le règlement stipule qu’en demi-finale, si score paritaire il y a, on passera directement à la séance des tirs au but. Alors qu’en finale, s’il y a score paritaire, on passera d’abord par la prolongation. Si ledit score est maintenu, les tirs au but départageront les finalistes et désigneront le vainqueur. 

kayanza

Source : Ally Ndayambaje

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

On en sait un peu plus sur le cas Nduwarugira Christophe alias Lucio

Posté par patricksota le 27 août 2019

On en sait un peu plus sur le cas Nduwarugira Christophe alias Lucio

 

Luciooooo 

Source de la photo : Théodore Ntunga

Dans une de nos publications antérieures, on a évoqué le cas Nduwarugira Christophe dit Lucio, sociétaire de Varzim Sport Club au Portugal. Club de 2ème division.

Son absence en Équipe Nationale nous avait plutôt surpris. Olivier Niyungeko n’a pas fait appel à lui pour croiser le fer avec la Tanzanie lors de la double confrontation prévue le 04 et le 08 septembre 2019. Tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 prévue au Qatar.

Nous apprenons que son absence est due au carton rouge qu’il a écopé lors de la CAN 2019 en Égypte. Dernier match des Hirondelles face au Syli National de Guinée. Défaite Burundaise sur un score de 2-0.

Pris de vitesse par un attaquant guinéen, Lucio n’a pas trouvé mieux à faire que de lui tirer le maillot. Dernier défenseur de surcroît, le règlement est clair comme l’eau de roche : carton rouge ! Surtout que l’attaquant du Syli allait droit au but.

Ce carton rouge oblige Lucio à ne pas jouer deux matchs internationaux des Hirondelles.

A la CAN, il n’a pas été reluisant. Et pour cause, on l’a fait jouer à un poste qui ne lui convient pas : au 3 (arrière latéral gauche). Sinon, son poste de prédilection est le 10 (attaquant de soutien).

Au Portugal, il se défend pas mal ! Après la pluie, le beau temps dit-on, on espère le retrouver dans les rangs des Hirondelles en étant plus serein. Il aurait les coudées franches pour mieux s’exprimer sur terrain.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

3ème journée en Primus Ligue Nationale A

Posté par patricksota le 26 août 2019

Classement en Primus Ligue Nationale A

3ème journée

 

Cet après-midi à 15h au Stade Intwari de Bujumbura, Les Lierres ont eu raison de Bujumbura City par la plus petite des marges (1-0). Voilà que cette charmante équipe a pu engranger 3 points après son coup d’éclat lors de la première journée face au tenant du titre. Chapeau ! Pourvu que ça dure !

On rappelle aussi les résultats issus de la 3ème journée lors des précédentes rencontres :

  • Ø      Flambeau du Centre vs Inter Star : 4-2
  • Ø      Bumamuru vs Ngozi City : 4-1
  • Ø      Athletico Academy vs Burundi Sport Dynamik : 1-2
  • Ø      Les Lierres vs Bujumbura City : 1-0

 

Voici alors le tableau du classement issu de la 3ème journée :

3ème journée

Classement

Equipes

Matchs joués

Différence de buts

Points

1

Bumamuru FC

3

+6

9

2

Musongati FC

2

+3

6

3

Flambeau du Centre

3

+2

6

4

LLBS4Africa

2

+2

6

5

Les Lierres

3

+1

6

6

Burundi Sport Dynamik

3

+1

6

7

Messager Ngozi

2

+2

4

8

Athletico Academy

3

+3

3

9

Bujumbura City

3

-1

3

10

Inter Star

2

-2

1

11

Vital’O FC

0

0

0

12

Aigle Noir

1

-1

0

13

Kayanza United

1

-2

0

14

Rukinzo FC

1

-2

0

15

Olympic Star

2

-4

0

16

Ngozi City

3

-8

0

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

12345...7
 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog