Le Mena du Niger trébuche à Bujumbura

Posté par patricksota le 7 septembre 2015

 

Capitaine Selemani 

 Le capitaine des Hirondelles Ndikumana Selemani aux prises avec deux défenseurs nigériens

Source de la photo : Site du Journal Iwacu

 

 

Le Mena du Niger trébuche à Bujumbura

 

 

Le Stade Prince Louis Rwagasore de Bujumbura a vibré sous les chants entonnés par un public chaud bouillant.

Et pour cause, les Hirondelles Burundaises ont offert un spectacle de qualité.

Dès l’entame du match, les burundais sont vite passés à l’offensive. A la 8ème minute, le capitaine Ndikumana Selemani est adroitement servi par Kwizera Pierrot. Et met la balle au dessus de la cage gardée par le nigérien Daouda Dassaly. Occasion nette de but.

A la 14ème minute, le latéral droit des Hirondelles Burundaises Karim Nizigiyimana offre un caviar à Papy Faty qui manque de peu l’ouverture du score. Son tir passe légèrement à côté de la cage nigérienne.

A la 18ème minute, Ndikumana Selemani, bien démarqué sur le flanc droit, effectue un centre précis et ajusté pour Papy Faty. Sa tête frôle la cage de Daouda Dassaly.

Les Hirondelles Burundaises voient leurs efforts récompensés à la 22ème minute. L’attaquant Abdoul Razzak Fiston trompe habilement la vigilance de Daouda Dassaly suite à une passe lumineuse de Karim Nizigiyimana dans un très grand jour.

La première partie prend fin sur cette courte victoire des Hirondelles Burundaises.

A la reprise, le Mena du Niger vient avec beaucoup d’engagement. François Zahoui, sélectionneur du Niger, opère des changements pour renforcer sa médiane. Quitte à faciliter la tâche de ses attaquants dont  Auwo Moussa Mazou transparent le jour du match.

Les entrées successives de Cisse Mahamane, Modibu Sidibe, respectivement en lieu et place d’Oumaru Ali Youssef et Bonnes Olivier Haroun, n’ont pas produit les résultats escomptés. Et ce, malgré une domination nigérienne à l’entrejeu.

Abdelmaleck, sélectionneur du Burundi, décèle une fébrilité de ses poulains au milieu du terrain. Et effectue un remplacement idoine. A la 72ème minute, Abassi, coqueluche de tout un peuple, entre et Shassir lui cède sa place.

Le jeune Abassi apporte un regain de force à ses coéquipiers. La médiane Burundaise reprend du poil de la bête.

Il faudra attendre la 83ème minute pour que le talentueux Abassi donne le coup de grâce aux supporters des Hirondelles. En inscrivant le deuxième but venu annihiler les espoirs des nigériens. Suite à un tir foudroyant de Ndikumana Selemani sur le côté gauche, Daouda Dassaly du Niger n’a pu arrêter la balle. A l’affût, Abassi reprend le ballon mal intercepté par le gardien nigérien.

A 2-0, la mess est dite. Les nigériens sont abattus et se résignent.

Durant tout le match, on n’a pas vu une seule occasion franche du Mena. Les Hirondelles Burundaises ont été impériales dans tous les compartiments du jeu. C’est une victoire amplement méritée qui relance le Burundi dans le Groupe K. Et occupe provisoirement la deuxième place derrière le Sénégal qui, incontestablement, fait figure de favori dans ledit Groupe.

 

Réactions :

Abdelmaleck met cette victoire sur le compte de la qualité technique de ses joueurs. Les consignes données avant le match ont été suivies ad litteram. « Rien n’a été improvisé. La préparation a porté ses fruits. Nous avons dominé le Niger sur tous les plans : technique, tactique et physique. Surtout sur le plan technique. Je suis satisfait par la prestation de mes joueurs qui ont bien appliqué les consignes que nous leur avons données. »

François Zahoui du Niger a préféré ne rien dire à la Presse Burundaise.

 

 

Patrick Sota

 

 

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog