Vital’O bat sans coup férir Espoir de Mutimbuzi

Posté par patricksota le 22 octobre 2012

 Vital’O bat sans coup férir Espoir de Mutimbuzi

 

Match amical disputé hier au Stade Prince Louis Rwagasore entre deux équipes qui se connaissent bien. Et qui préparent la prochaine Ligue A (2012-2013).

Dès l’entame du match, Vital’O teste son adversaire et s’adonne à festival de passes courtes en prenant soin de conserver le ballon.

Il faudra attendre la 24ème minute pour que Jogo dit Giresse ouvre le score. But de la tête inscrit suite à un corner tiré par Stève Nzigamasabo. Le nommé Giresse (c’est son surnom) jouait l’année passée dans Inter Star. Mais a jeté son dévolu sur Vital’O, formation, dit-il, qui lui permettra de s’affirmer en compétitions africaines. C’est un redoutable attaquant congolais qui a servi Bukavu Dawa nous apprend-on.

A la 42ème minute, le même Jogo, très en jambes, corse l’addition en doublant la mise. Passe en profondeur de son coéquipier Pistiche, grand meneur de jeu tant ses qualités défensives et offensives à la médiane lui permettent de défendre sa zone et trouver des brèches béantes à l’attaque. Il joue style Yaya Touré, sociétaire de Manchester City. Encore un congolais ayant servi l’année passée la formation d’Inter Star. Décidément ! Vital’O se retrouvera avec tous les congolais qu’Inter Star recrute. Nous sommes enclins à croire que ce comportement n’est pas le fruit du hasard. Dans Vital’O, ils y trouvent une ambiance plus sereine et conviviale disent-ils. Et, ajoutent-ils, le coach de Vital’O en la personne de Kanyankore Jean Gilbert dit Yaoundé est le mieux indiqué pour les aider à imprimer leurs marques sur la scène internationale.

Au retour des vestiaires, Vital’O opère des changements pour tester d’autres recrues. Visiblement, les automatismes ne sont pas encore présents à 100%. Mais, des signes sur terrain augurent des lendemains qui chantent.

A la 75ème minute, Célestin, arrière latéral gauche acheté chez Flambeau de l’Est percute sur son flanc et offre un caviar à Tambwe Amissi. Qui reprend instantanément la balle. But somptueux ! Les supporters de Vital’O acclament ce but et laissent éclater leur joie.

A la 92ème minute, à deux minutes de la fin du match, Déo Ndayishimiye déborde sur le côté gauche et voit Stève Nzigamasabo bien démarqué. Passe en retrait mais au sol. Stève croise son tir qui, d’une puissance de feu, propulse la balle au fond des filets. Score final : 4-0 en faveur des champions en titre à savoir les mauves et blancs.

Il faut dire que les jeunes d’Espoir sont des battants. Mais, hélas, l’expérience a fait la différence. C’est une équipe qu’il faudra prendre au sérieux au cours du championnat. Elle peut créer la sensation. Surtout sur son terrain (à Mutimbuzi), ça ne sera pas facile de la battre. Attention !

A la fin du match, Yaoundé, interrogé par notre confrère Alexis Singa de la station Bonesha FM, a révélé ceci : « Je suis satisfait par la qualité du jeu offert par mon équipe. Je sens que d’ici peu, quand les automatismes prendront racine dans nos systèmes de jeu, on pourra aligner une très bonne formation en coupe d’Afrique. Mais, tout est question de travail voyez-vous. J’ai vu des garçons talentueux qui ont encore besoin de quelques séances d’entraînement pour asseoir un système collectivement efficace. On va beaucoup insister sur le collectif. »

 

 

 Patrick Sota

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog