Athletico Olympique sort la tête haute

Posté par patricksota le 25 juillet 2012

 

Athletico Olympique sort la tête haute 

Quel coup de massue sur la tête que de prendre un but à la dernière minute du temps additionnel ! Nos ambassadeurs sportifs qui, jusqu’ici, avaient réalisé un sans faute en s’imposant au premier tour comme leader de leur groupe plient bagage en quart de finale.

Leur tombeur s’appelle l’AS Vita Club de la RDC. Une équipe qu’ils connaissent bien. Ce match livré en Tanzanie est la 3ème confrontation entre l’AS Vita Club et Athletico Olympique. Vous le savez sans doute, en Ligue des Champions cette année, les congolais ont éliminé les burundais au tour préliminaire. Match aller à Kinshasa : 5-0 pour l’AS Vita Club. Match retour à Bujumbura : 4-1 pour Athletico Olympique. Au finish, ça fait 6-4 pour l’AS Vita Club.

Au cours de cette rencontre tenue hier à Dar-es-Salam, les congolais ont ouvert le score à la 4ème minute suite à une erreur défensive monumentale d’Etienne Karekezi (défenseur central). Sans relâche, les burundais ont joué et ont même dominé leurs adversaires en termes de possession de la balle. Les statistiques livrées par les spécialistes tanzaniens ont indiqué ceci à la mi-temps : 51% pour Athletico Olympique et 49% pour l’AS Vita Club.

Au retour des vestiaires, Kwizera Pierrot reprend de volée une balle servie par Ndayishimiye Christophe à la 49ème minute et permet à son équipe de revenir au score.

Là, tous les espoirs deviennent permis et l’on se surprend en train de rêver projetant nos regards en demi-finale pour nos garçons. Et bien non ! C’était sans compter sur la vaillance et l’expérience de ces congolais qui, après avoir pris ce but égalisateur, ont vite réagi en dominant les burundais. Meilleure occupation du terrain et meilleur circulation de la balle. La surface de réparation d’Athletico Olympique a souvent été menacée par l’AS Vita Club à partir de la 53ème minute de la rencontre. Et ce but congolais que l’on sentait venir est intervenu à la 93ème minute. Soit à une minute de la fin du match puisqu’il y a eu 4 minutes d’arrêts de jeu. Dommage !

Partis dans des conditions difficiles (en bus Silvouplaît), nos braves garçons n’ont pas démérité. Et l’on peut même dire qu’ils ont offert un spectacle de qualité. Les médias tanzaniens ne nous démentiront pas !

Le football burundais regorge de talents, mais manque de percussion ! Et ce, à cause d’un encadrement lacunaire ! Il faut alors que les choses bougent vers un aller-mieux ! Et vous verrez nos footballeurs faire des merveilles sur le plan international.

Patrick Sota

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog