13 équipes s’apprêtent à dire adieu à la CAN 2013

Posté par patricksota le 15 juin 2012

13 équipes s’apprêtent à dire adieu à la CAN 2013 can-20131

 

13 équipes s’apprêtent à dire adieu à la CAN 2013

Source : cafonline.com lié au présent Blog
13-06-2012

Vingt-deux des quarante équipes qui viennent de disputer les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du monde vont se retrouver pour la troisième fois sur les terrains en l’espace de quinze jours. Il s’agit pour elles de décrocher un billet pour le dernier tour éliminatoire de la CAN Orange « Afrique du Sud 2013 ».

Compte-tenu des résultats enregistrés ces deux dernières semaines, il convient d’être prudent à l’heure des pronostics car la fatigue accumulée des matches et des déplacements en avion pourrait avoir affecté certains joueurs. Que treize des quarante et un but inscrits lors du week-end dernier n’est pas anodin. C’est peut-être un des signes avant-coureurs d’un manque de récupération.

Seuls le Burundi, la Guinée Bissau, Madagascar, Sao Tomé e Principe, les Seychelles et le Tchad ne pourront invoquer cet alibi ne participant plus aux éliminatoires de la Coupe du monde. Pour autant leur qualification pour la suite des éliminatoires de la CAN serait une surprise, au moins pour Madagascar et les Seychelles qui ont, tous les deux, perdu la première manche devant leur public sur un score de 4 buts à 0, et également pour la Guinée Bissau battue chez elle par le Cameroun mais par un but d’écart.

Pour le Burundi, Sao Tomé e Principe et le Tchad, la situation s’annonce difficile ; ils n’ont qu’un but d’avance sur, respectivement, le Zimbabwe, la Sierra Leone et le Malawi qui n’ont pas pour habitude de céder à domicile.

Les points chauds seront à Kampala : Ouganda-Congo, à Windhoek : Namibie-Liberia, à Harare : Zimbabwe-Burundi, à Cotonou : Bénin-Ethiopie. Et on suivra plus particulièrement le comportement du Nigeria devant le Rwanda.

Certes les Rwandais restent sur une série de cinq matches sans victoire depuis la première manche avec le Nigeria fin février. Ils ont surtout encaissé douze buts et inscrit que deux, mais c’est surtout la manière des Super Eagles qui sera importante. Un échec entraînerait certainement un bouleversement dans le football national.

Pour le qualifié entre l’Egypte et la Centrafrique, il faudra attendre la fin du mois pour le connaître. Le match aller initialement prévu le 29 février avait été repoussé au mois de juin à la demande de la fédération égyptienne, au lendemain de la tragédie de Port-Saïd.

Les quatorze qualifiés du premier tour retrouveront aux mois de septembre et octobre, après tirage au sort, les seize équipes présentes au début de l’année au Gabon et en Guinée Equatoriale pour le tour final. Voici le programme des rencontres prévues ce week-end (entre parenthèses sont mentionnés les scores des matchs aller) :


Vendredi 15 juin
Algérie – Gambie (2-1)
Egypte – Centrafrique

Samedi 16 juin
Ouganda – Congo (1-3)
Sierra Leone – Sao Tomé e Principe (1-2)
Cameroun – Guinée Bissau (1-0)
Cap Vert – Madagascar (4-0)
Namibie – Liberia (0-1)
Malawi – Tchad (2-3)

Dimanche 17 juin
Bénin – Ethiopie (0-0)
Nigeria – Rwanda (0-0)
Zimbabwe – Burundi (1-2)
Togo – Kenya (1-2)
RD Congo – Seychelles (4-0)
Mozambique – Tanzanie (1-1)

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les noms des arbitres qui officieront certains matchs de ce week-end (2ème tour des éliminatoires de la CAN 2013)

Posté par patricksota le 15 juin 2012

Les noms des arbitres qui officieront certains matchs de ce week-end (2ème tour des éliminatoires de la CAN 2013)

Source : Fifa Referee

BENIN vs ETHIOPIA : Gassama (Gambie)

NIGERIA vs RWANDA : Doué (Côte d’Ivoire)
ZIMBABWE vs BURUNDI : Otogo-Castane (Gabon)
ALGERIA vs GAMBIA : Jedidi (Tunisie)
CAMEROON vs GUINNEE BISSAU Bangoura (Guinée Conakry)
MALAWI vs TCHAD : Nampiandraza (Madagascar)
RD CONGO vs SEYCHELLES : Kayindi-Ngobi (Ouganda)
EGYPTE vs REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE : Haimoudi (Algérie)
NAMIBIE vs LIBERIA : Sikazwe (Zambie)

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

Pas de matchs en Ligue A, mais un seul match en Ligue B Bujumbura

Posté par patricksota le 15 juin 2012

 

Pas de matchs en Ligue A, mais un seul match en Ligue B Bujumbura

1) En Ligue A, pas de matchs prévus ce week-end. Et pour cause, tous les regards seront braqués sur l’Equipe Nationale comme un peuple qui attend son sauveur. Vous le savez sans doute, nos Intamba Mu Rugamba sont déjà arrivés à Harare pour croiser le fer avec les Warriors du Zimbabwe. Match retour prévu le dimanche 17/06/2012 et comptant pour le 2ème tour des éliminatoires de la CAN 2013. A suivre avec grand intérêt.

2) En Ligue B Bujumbura, ce samedi 16/06/2012, est prévu à 16h un seul match comptant pour la première journée du 3ème tour (dernière phase). Rencontre qui opposera Prince Louis à l’équipe Messager FC.

A la fin de cette dernière et troisième phase, l’on saura l’équipe qualifiée pour la Ligue A la saison prochaine.

Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Programme du week-end en Ligue B Intérieur du pays

Posté par patricksota le 15 juin 2012

 

 Programme du week-end

14ème journée 

Jour

Date

Heure

Lieu

Equipes

Equipes

Score

Samedi

16/06/2012

15h

Nyanza-Lac

Abawigeze

Mugina

15h

Rumonge

Boundes

Les Amis

15h

Kanyosha

Volontaires

Wazee

 

 

 

Patrick Sota

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Programme de la 9ème journée chez les filles (3ème journée de la phase retour)

Posté par patricksota le 15 juin 2012

 

 Programme de la 9ème journée chez les filles (3ème journée de la phase retour)

 

9ème journée

Jour

Date

Heure

Lieu

Ligue

Equipes

Equipes

Score

Samedi 16/06/2012 14h CT B Ikirezi FC PVP Buyenzi
Dimanche 17/06/2012 9h Ruyigi B Etoiles de l’Est Nyakabiga FC
9h Ngozi A Fofila Rainbow
9h Makamba A Kerebuka FC Magara FC

NB : CT veut dire Centre Technique. Ce dernier se trouve à Bujumbura.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Adel Amrouche fait confiance aux Hirondelles pour le choc du 17/06/2012

Posté par patricksota le 14 juin 2012

 Adel Amrouche fait confiance aux Hirondelles pour le choc du 17/06/2012 adel-amrouche

Adel Amrouche souhaite un bon résultat aux Hirondelles

« Le Burundi est ma deuxième patrie tant j’y ai des amitiés riches, profondes et sincères. Jamais je n’abandonnerai ce beau pays. »

Interrogé au téléphone par Patrick Sota, l’ex sélectionneur des Hirondelles est confiant quant à la bonne prestation de l’Equipe Nationale ce dimanche 17/06/2012 à Harare. Sa passion et son admiration pour le Burundi sont mises en exergue dans les lignes que nous vous invitons à lire.

« Les joueurs partis à Harare sont aguerris. Je les connais pour les avoir formés. Et, sincèrement, je suis fier du travail fait pendant 5 ans avec eux » a-t-il déclaré au début de la conversation. Et de renchérir : « Le Burundi est ma deuxième patrie tant j’y ai des amitiés riches, profondes et sincères. Jamais je n’abandonnerai ce beau pays. »

A la question de savoir si le cas de Mavugo Laudit évoqué dans la presse sportive comme pouvant jeter son dévolu sur le JS Kabylie est véridique, Amrouche a répondu en ces termes : « J’ai négocié une place de Mavugo Laudit dans le JS Kabylie, équipe que j’ai servie à l’époque. Et ce, sur demande des dirigeants de ce club quand j’étais à la tête des Hirondelles. Il était question de chercher à ce club algérien des éléments idoines venant de l’équipe nationale du Burundi. Pour vous dire qu’il n’y a pas que Laudit dans ma tête. Laissons le temps au temps, le moment venu vous serez tenus pour informés si mes démarches sont concluantes. »

Répondant à la dernière question en rapport avec son pronostic sur le match de Harare prévu ce dimanche 17/06/2012, Adel Amrouche y est allé tout de go : « On n’a pas droit à la défaite avec l’arsenal des joueurs partis à Harare. Ce serait incompréhensible de perdre le match avec des joueurs habitués aux rencontres décisives et conscients de l’enjeu que revêt cette rencontre. » Et de conclure : « Je souhaite du fond du coeur un résultat positif à mon successeur Nassim Lotfi. Chose qui le mettrait en confiance pour les échéances futures. Et bonne chance aussi à tous les barundi qui rêvent de voir leur pays disputer un jour une phase finale d’une CAN. Saluez tous mes amis se trouvant au Burundi. Je m’associe à eux pour soutenir indéfectiblement les Intamba. »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Alexandre Song et les Lions Indomptables au coeur de la presse sportive camerounaise

Posté par patricksota le 14 juin 2012

 

Cameroun : Les Lions indomptables attaqués par leurs supporters

 

Alexandre Song et les Lions Indomptables au coeur de la presse sportive camerounaise song

Alexandre Song

 

L’équipe nationale du Cameroun a regagné le bercail lundi soir en provenance de la Tunisie où elle a joué dimanche contre la Lybie (1-2) un match de la deuxième journée des éliminatoires de la coupe du monde 2014.

 

L’équipe nationale camerounaise a regagné le bercail lundi soir en provenance de la Tunisie où elle a joué dimanche contre la Lybie (1-2) un match de la deuxième journée des éliminatoires de la coupe du monde 2014. La défaite ramenée de cette expédition par les Lions indomptables a mis sur les nerfs, certains supporters. Alexandre Song, l’un des cadres de la sélection fanion, l’aurait appris à ses dépens. Alors qu’il a profité du quartier libre accordé ce mardi matin aux joueurs pour se rendre chez un ami au lieu-dit Avenue Kennedy à Yaoundé, il s’est retrouvé en ces lieux, dans une meute de personnes. «Il a reçu une gifle d’un supporter mécontent des résultats des Lions, pendant que certains tentaient de lui arracher ses bijoux, lunettes et l’argent qu’il avait en main. C’était la confusion totale entre ses fans et les mécontents» raconte un témoin. « « Je n’ai jamais été agressé. Ce sont des fans qui ont accouru quand ils m’ont aperçu chez un ami qui tient un commerce à l‘Avenu Kenedy» dément Alexandre Song qui était cet après-midi au stade Ahmadou Ahidjo pour la première séance d’entrainement préparatoire au match de samedi contre la Guinée Bissau dans le cadre des éliminatoires de la Can 2013. « S’il est vrai que le joueur n’a pas été molesté, il faut reconnaitre qu’il y a eu une petite altercation. Mais, plus de peur que de mal, le joueur se porte bien, il n’y a aucun problème » précise Linus Pascal Fouda, l’attaché de presse de l’équipe nationale. Comme lors du match du samedi 02 juin à Yaoundé contre la République démocratique du Congo, le match de samedi prochain se prépare dans une ambiance très tendue. La sortie des Lions cet après- midi au stade Ahmadou Ahidjo a été effectuée sous une pluie d’injures des spectateurs mécontents de leur prestation depuis l’entame des éliminatoires de la coupe du monde 2014. 
Source: starAfrica.com 
Mamadou Sakhir Ndiaye
Mercredi 13 Juin 2012

Les causes justes et nobles rejettent toute idée de violence

De grâce, ne versez jamais dans le fanatisme aveugle, pur et dur ! L’on perd de vue qu’un match de foot est soit gagné, soit perdu, soit sanctionné par un nul. Trois alternatives sont possibles. Et, quel que soit le verdict issu de ces alternatives, rien ne doit justifier des comportements barbares allant jusqu’à agresser physiquement et verbalement les joueurs.

Au Cameroun, des problèmes d’organisation et de mauvaise gestion des fonds alloués à la fecafoot (fédération camerounaise de football) sont légion. Du moins, si nos sources sont conformes à la réalité.

Le Cameroun, grand pays de football, ne détient pas l’exclusivité de cette tare. Vous savez aussi qu’ici chez nous, quatre membres du Comité Exécutif de la FFB ont été victimes de leur franc-parler ! Ils ont osé crier haro sur la gestion opaque des fonds venant à la FFB. Cette dénonciation leur a valu l’expulsion au sein dudit Comité. Madame Lydia Nsekera a été pointée du doigt comme étant la pionnière de cette mauvaise gestion.

Alors, quand une fédération comme la fecafoot fait montre de défaillance, comment voulez-vous que cela n’ait pas des répercussions sur le rendement des Lions Indomptables ? Les joueurs n’y sont pour rien ! Ils sont malades de leurs dirigeants. Roger Milla, figure emblématique du football africain, a déjà sonné l’alerte ! Et met en cause la fecafoot avec des arguments qui ne souffriraient d’aucune ambiguïté !  

Inutile de s’en prendre à Alexandre Song et à ses coéquipiers. Il faudrait plutôt amener les dirigeants de la fecafoot à partir ! Et ce, au plus tôt ! Des élections anticipées peuvent, par exemple, doter la fecafoot de nouveaux dirigeants. Mais cette fois-ci, des gouvernants mettant en avant l’intérêt national en lieu et place de leurs intérêts sectaires !

On le ressasse : ce changement doit être fait dans la sérénité et le calme le plus absolu. Pas d’actions barbares ! Dans le sport, les causes nobles et justes finissent par triompher sans faire étalage des muscles et des rixes. Même le fair-play, essence de toutes les disciplines sportives, rejette tout idée de violence ! A bon entendeur salut !

Patrick Sota

Publié dans Non classé | 7 Commentaires »

Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5)

Posté par patricksota le 14 juin 2012

 

Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5)

Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5) evra

Patrice Evra lors d’un entraînement à Clairefontaine, le 22 mai. | AFP/FRANCK FIFE

 

 

LE MONDE | 14.06.2012 à 14h23 • Mis à jour le 14.06.2012 à 14h23

Par Rémi Dupré et Erwan Le Duc, envoyés spéciaux à Donetsk (Ukraine)

Dans un collé-serré de circonstance, les journalistes se pressent les uns contre les autres, micros tendus, au cœur de la zone mixte de la Donbass Arena. Par petites grappes, les Bleus défilent, livrant çà et là leurs impressions après le match nul contre l’Angleterre (1-1), lundi 11 juin. Alors que Philippe Tournon, le chef de presse du staff tricolore, sonne le départ, Patrice Evra accepte de jouer une petite prolongation. Affable, le latéral de Manchester United interrompt son analyse pour saluer d’une franche poignée de main Gary Neville, ancien Red Devil devenu adjoint du sélectionneur anglais Roy Hodgson.

Une question fuse alors sur un éventuel contentieux entre Neville et Samir Nasri, buteur providentiel dont le geste de défiance vis-à-vis de la presse a marqué les esprits, ce soir-là. Un regard noir transforme soudainement le visage du Français, métamorphosé. Il part au quart de tour, au propre comme au figuré : « Pourquoi vous cherchez toujours à créer des polémiques ? Ça ne me donne même plus envie de parler… » L’ancien Monégasque disparaît dans un nuage de fumée… Laquelle est rarement là sans feu.

Pompier pyromane, Patrice Evra le devient lors du fiasco du Mondial 2010. Joueur de devoir et d’expérience en club, l’homme est, en sélection, un capitaine novice, tout juste promu à la place du révéré Thierry Henry par Raymond Domenech lors des matches de préparation. Le cadeau est empoisonné. Evra sombre avec le navire, emporté par les rebuffades, la chasse à la taupe et les désillusions sur le pré.

Sanctionné de cinq matches de suspension par la Fédération française defootball, le gaucher se ressource à Old Trafford, où Alex Ferguson a pris l’habitude de lui confier le brassard de capitaine. Une reconnaissance pour le Français, quadruple champion d’Angleterre, indiscutable à Manchester où il est arrivé en 2006.

Bleu de sang, rouge de coeur, le natif de Dakar attend le 25 mars 2011 pour renouer le fil d’Ariane qui le lie à sa sélection. Un match contre le Luxembourg et un retour par la petite porte pour l’ancien banni, qui apprécie le geste de Laurent Blanc« Je reviens de loin car le sélectionneur m’a dit que s’il avait écouté tout le monde, il m’aurait coupé la tête depuis longtemps », expliquait-il lors du rassemblement de Clairefontaine (Yvelines) avant l’Euro.

Victime expiatoire

Mais Patrice Evra n’en devient pas pour autant un joueur comme un autre. Les casseroles de Knysna lui collent aux basques, il passe son temps à se justifier, victime expiatoire devant une presse qu’il considère au mieux avec méfiance. « Je n’ai pas à redorer mon image, se défend l’ex-Niçois. Ce sont les journaux qui ne m’aiment pas trop. On me reproche 2010 mais j’ai été suspendu car j’étais capitaine et non parce que j’ai été le meneur des mutins. »

La maladie d’Eric Abidal, habituel titulaire à gauche de la défense tricolore mais opéré d’une greffe du foie en mars, renvoie Evra sous les feux de la rampe. Sauf que ses performances lors des matches de préparation transforment son retour en chemin de croix. Taulier respecté à United, il reste une énigme en équipe de France, d’autant que le mal-aimé subit désormais la comparaison avec l’autre latéral gauche Gaël Clichy, sacré champion d’Angleterre avec le rival Manchester City.

« Je n’ai pas eu de grande joie avec les Bleus, je n’ai même que des mauvais souvenirs », avouait-il avant l’Euro. Après un premier match solide, mais ponctué d’une faute qui amène le but anglais, Patrice Evra devrait être du onze de départ face à l’Ukraine, vendredi 15 juin à Donetsk. Un match aux allures de couperet, pour les tricolores comme pour le Mancunien. Car une nouvelle campagne ratée serait le triste épilogue de son aventure avec la sélection. « Je n’ai pas de revanche à prendre par rapport à la Coupe du monde 2010 mais par rapport à ma carrière », lançait-il en mai, avant d’ajouter : « Je vais donner le meilleur d’Evra à ces Bleus. » Pour la fin ?

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

Les 18 retenus en Equipe Nationale pour le match Zimbabwe – Burundi

Posté par patricksota le 12 juin 2012

 

Les 18 retenus en Equipe Nationale pour le match Zimbabwe – Burundi

De sources bien informées, nous avons appris que les Hirondelles doivent prendre l’avion cette nuit. Et devraient arriver à Harare demain si tout va bien. Bon voyage à nos braves ambassadeurs sportifs que nous aimons tant. Bonne chance aussi aux Intamba Mu Rugamba pour ce choc de Harare prévu dimanche le 17/06/2012. Un match nul ou une victoire, ces deux alternatives qualifieraient les Hirondelles au second tour des éliminatoires de la CAN 2013 prévue en Afrique du Sud. Nous avons soif de voir les Hirondelles aller un jour à la CAN. Une soif inextinguible. Mais alors, que faisons-nous pour que nos garçons soient dans des conditions optimales lors des préparatifs ?

Patrick Sota vous donne matière à réflexion.

 

 

Les Gardiens

1. Omar Wage :   Norvège

2. Biha Omar :   Flambeau de l’Est

Les Défenseurs

3. Hassan Hakizimana : Athletico Olympique

4. Nizigiyimana Karim Makenze : Rayon Sports

5. Nimubona Emery (Kadogo) : Athletico Olympique

6. Mbanza Hussein : Rayon Sports

7. Kaze Gilbert (Demunga) :  Police FC

8. Manirakiza Haruna Lucio : Inter Star

Les Milieux

9. Papy Faty : APR FC

10. Tambwe Floribert : Rayon Sports

11. Kwizera Pierrot : Athletico Olympique

12. Fuadi Ndayisenga :  Rayon Sports

13. Amissi Cédric :  Rayon Sports

14. Stève Nzigamasabo :  Vital’O

Les attaquants

15. Yamin Selemani : APR FC

16. Saïdo Ntibazonkiza : Pologne dans Cracovie Krakow

17. Mavugo Laudit : Police FC

18. Fiston Abdulazak : LLB Academique

NB : David Habarugira de Chypre s’est blessé lors des entraînements. Dommage pour ce digne fils du Burundi. Il sera indisponible pour cette rencontre de Harare. Bonne guérison à David qui est hospitalisé nous apprend-on.

David, Le Bon Dieu veille sur toi. Tu t’en sortiras. Ne t’en fais pas !

 

Source : Elysé Niyubahwe de la Station Rema FM (émissions Morning Sport et Rema Sport)

Publié dans Non classé | 1 Commentaire »

Brefs commentaires sur l’Ordonnance Ministérielle Numéro 22601/793 du 01/06/2012

Posté par patricksota le 12 juin 2012

 

Brefs commentaires sur l’Ordonnance Ministérielle Numéro 22601/793 du 01/06/2012

Amis sportifs,

Nous n’avons rien contre des gens qui se mettent ensemble pour servir nos Equipes Nationales. C’est louable à plus d’un titre.

Mais et il y a un grand mais ! Ce n’est pas la première fois qu’une structure plus ou moins identique à celle figurant sur cette Ordonnance Ministérielle est créée. Qu’a-t-elle donné ? Rien ! Absolument rien !

Nous n’avons rien contre les structures techniques désignées par le Ministre de tutelle. Tout de même, les faits observés ces temps-ci ont clairement démontré que le club d’Athletico Olympique a souvent été privilégié dans le choix des joueurs même quand ces derniers n’étaient pas méritoires. Ici, nous faisons allusion aux joueurs sélectionnés en Equipe Nationale.

Ce favoritisme a été l’œuvre de certains entraîneurs voués à la cause de Madame Lydia Nsekera, Présidente d’Honneur d’Athletico Olympique. Espérons alors que ces pratiques allant à l’encontre du fair-play seront bannies à jamais lors des échéances ultérieures.

Toutefois, nous approuvons le fait de désigner deux membres de la Commission Presse et Information dans cette structure nommée par le Ministre des Sports. A condition, bien évidemment, que ces deux personnes ne soient des béni-oui-oui choisissant de faire le black-out sur les sujets qui fâchent. Notamment les obstacles à l’épanouissement intégral des Hirondelles.

Le véritable problème des Hirondelles est le manque de moyens financiers. Conséquemment, la préparation n’est pas idoine. Nos parutions antérieures l’ont ressassé à maintes reprises. Inutile d’y revenir. Or, parmi les personnes désignées, nous ne voyons aucun opérateur économique. Aucun membre influent de l’appareil étatique, c’est à dire capable de peser de tout son poids pour défendre les Hirondelles chez les opérateurs économiques. Voyez-vous ?

Avec cette structure et telle qu’elle est façonnée, les problèmes financiers (confère les malheureux 30.000 frs comme prime de local) referont surface. Vous serez mes témoins !

Nous demanderions à Son Excellence Le Président Pierre Nkurunziza de piloter une Commission à base élargie réunissant Ministres, Députés, Sénateurs, et opérateurs économiques. Commission dénommée : Comité de Soutien aux Hirondelles. Son but serait de résoudre tous les problèmes financiers des Hirondelles. La FFB, quant à elle, jouerait son rôle d’organe technique. Point c’est tout ! Inutile de créer un Comité d’encadrement regroupant les amis de Nsekera (puisque nous les connaissons tous) qui ne fera que de la figuration quand les Hirondelles diront non aux moyens mis à leur disposition. Nous voyons ça d’ici. Parons au plus pressé pour éviter demain que pareil cas arrive ! Le Ministre Jean-Jacques Nyenimigabo est sans ignorer que gouverner c’est prévoir.

Patrick Sota

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

1234567
 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog