• Accueil
  • > Non classé
  • > Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5)

Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5)

Posté par patricksota le 14 juin 2012

 

Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5)

Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5) evra

Patrice Evra lors d’un entraînement à Clairefontaine, le 22 mai. | AFP/FRANCK FIFE

 

 

LE MONDE | 14.06.2012 à 14h23 • Mis à jour le 14.06.2012 à 14h23

Par Rémi Dupré et Erwan Le Duc, envoyés spéciaux à Donetsk (Ukraine)

Dans un collé-serré de circonstance, les journalistes se pressent les uns contre les autres, micros tendus, au cœur de la zone mixte de la Donbass Arena. Par petites grappes, les Bleus défilent, livrant çà et là leurs impressions après le match nul contre l’Angleterre (1-1), lundi 11 juin. Alors que Philippe Tournon, le chef de presse du staff tricolore, sonne le départ, Patrice Evra accepte de jouer une petite prolongation. Affable, le latéral de Manchester United interrompt son analyse pour saluer d’une franche poignée de main Gary Neville, ancien Red Devil devenu adjoint du sélectionneur anglais Roy Hodgson.

Une question fuse alors sur un éventuel contentieux entre Neville et Samir Nasri, buteur providentiel dont le geste de défiance vis-à-vis de la presse a marqué les esprits, ce soir-là. Un regard noir transforme soudainement le visage du Français, métamorphosé. Il part au quart de tour, au propre comme au figuré : « Pourquoi vous cherchez toujours à créer des polémiques ? Ça ne me donne même plus envie de parler… » L’ancien Monégasque disparaît dans un nuage de fumée… Laquelle est rarement là sans feu.

Pompier pyromane, Patrice Evra le devient lors du fiasco du Mondial 2010. Joueur de devoir et d’expérience en club, l’homme est, en sélection, un capitaine novice, tout juste promu à la place du révéré Thierry Henry par Raymond Domenech lors des matches de préparation. Le cadeau est empoisonné. Evra sombre avec le navire, emporté par les rebuffades, la chasse à la taupe et les désillusions sur le pré.

Sanctionné de cinq matches de suspension par la Fédération française defootball, le gaucher se ressource à Old Trafford, où Alex Ferguson a pris l’habitude de lui confier le brassard de capitaine. Une reconnaissance pour le Français, quadruple champion d’Angleterre, indiscutable à Manchester où il est arrivé en 2006.

Bleu de sang, rouge de coeur, le natif de Dakar attend le 25 mars 2011 pour renouer le fil d’Ariane qui le lie à sa sélection. Un match contre le Luxembourg et un retour par la petite porte pour l’ancien banni, qui apprécie le geste de Laurent Blanc« Je reviens de loin car le sélectionneur m’a dit que s’il avait écouté tout le monde, il m’aurait coupé la tête depuis longtemps », expliquait-il lors du rassemblement de Clairefontaine (Yvelines) avant l’Euro.

Victime expiatoire

Mais Patrice Evra n’en devient pas pour autant un joueur comme un autre. Les casseroles de Knysna lui collent aux basques, il passe son temps à se justifier, victime expiatoire devant une presse qu’il considère au mieux avec méfiance. « Je n’ai pas à redorer mon image, se défend l’ex-Niçois. Ce sont les journaux qui ne m’aiment pas trop. On me reproche 2010 mais j’ai été suspendu car j’étais capitaine et non parce que j’ai été le meneur des mutins. »

La maladie d’Eric Abidal, habituel titulaire à gauche de la défense tricolore mais opéré d’une greffe du foie en mars, renvoie Evra sous les feux de la rampe. Sauf que ses performances lors des matches de préparation transforment son retour en chemin de croix. Taulier respecté à United, il reste une énigme en équipe de France, d’autant que le mal-aimé subit désormais la comparaison avec l’autre latéral gauche Gaël Clichy, sacré champion d’Angleterre avec le rival Manchester City.

« Je n’ai pas eu de grande joie avec les Bleus, je n’ai même que des mauvais souvenirs », avouait-il avant l’Euro. Après un premier match solide, mais ponctué d’une faute qui amène le but anglais, Patrice Evra devrait être du onze de départ face à l’Ukraine, vendredi 15 juin à Donetsk. Un match aux allures de couperet, pour les tricolores comme pour le Mancunien. Car une nouvelle campagne ratée serait le triste épilogue de son aventure avec la sélection. « Je n’ai pas de revanche à prendre par rapport à la Coupe du monde 2010 mais par rapport à ma carrière », lançait-il en mai, avant d’ajouter : « Je vais donner le meilleur d’Evra à ces Bleus. » Pour la fin ?

3 Réponses à “Le feuilleton des Bleus : Docteur Patrice et Mister Evra (épisode 5)”

  1. Nike Air Foamposite dit :

    I think that is one of the most important info for me. And i’m happy reading your article. But want to commentary on few normal things, The web site taste is perfect, the articles is really excellent : D. Good task, cheers

  2. boutique moncler paris dit :

    Have a passion for, solidarity, caution, you shouldn’t unite consumers as much as a well known hate with regards to anything at all.
    boutique moncler paris http://www.monclerpaschervestemonclerhomme.com/

Répondre à Nike Air Foamposite Annuler la réponse.

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog