Résultat de la 5ème journée chez les filles

Posté par patricksota le 14 mai 2012

Résultat de la 5ème journée chez les filles

5ème journée

Jour

Date

Heure

Lieu

Ligue

Equipes

Equipes

Score

Samedi 12/05/2012 14h CT B Nyakabiga FC PVP Buyenzi  0-0
16h CT A Imiravyo La Colombe FC  0-8
 Dimanche  13/05/2012 9h CT A Onze Etoiles New Girls  7-1
9h Ruyigi B Etoiles de l’Est Ikirezi FC  2-1

NB : CT veut dire Centre Technique. Ce dernier se trouve à Bujumbura.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Les premiers résultats du week-end

Posté par patricksota le 12 mai 2012

 

Les premiers résultats du week-end

Jeudi 10/05/2012 en Ligue B Bujumbura à 15h30′ : Inter FC – Les Guêpiers du Lac : 2-0

Vendredi 11/05/2012 en Ligue B Bujumbura à 14h : Prince Louis – BS Dynamik NL : 1-1 (surprise !!!)

                                 en Ligue A : Inter Star – Flamengo : 0-0

Remarquez qu’en Ligue B Bujumbura, la lanterne rouge (BS Dynamik NL) a tenu en échec le premier au classement provisoire (Prince Louis). D’aucuns ne s’y attendaient pas, c’est une sacré surprise.

En Ligue A, Flamengo ne s’est pas fait avoir par Inter Star. Mais, il faut dire que les deux équipes ont joué sous une pluie battante freinant la circulation de la balle. Conditions difficiles !!! Les flaques d’eau n’ont pas permis à ces deux formations de sortir leur jeu. Dommage !

Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Bob Marley reste vivant parmi nous

Posté par patricksota le 11 mai 2012

 

Bob Marley reste vivant parmi nous marley

La biographie de Bob Marley

 

 Qui était vraiment Bob Marley ? Devenu un mythe, une légende, une icône pour plusieurs générations de jeunes, il est difficile de savoir qui pouvait vraiment être celui qui réussi l’exploit de populariser la musique reggae et de la faire aimer au-delà des races et des conditions sociales. On oublie souvent en effet que Bob Marley est la première, et peut-être la seule jusqu’à présent, superstar originaire d’un pays du tiers-monde et que ce seul tour de force, même sans parler de musique, a bouleversé durablement l’ordre social et politique, changeant l’état d’esprit de millions de gens à travers le monde, qu’ils apprécient le reggae ou pas.

C’est à Saint-Anne, en Jamaïque, que naît Robert Nesta Marley, le 6 février 1945. Sa mère était une jeune noire et son père, un officier blanc de la marine. De ce père qui lui lègue un métissage difficile à assumer, il ne garde pas grand chose d’autre car il disparaît à peu près aussitôt après avoir achevé sa « mission ». La vie est dure à Saint-Anne, le travail est rare et comme de nombreux jeunes, Bob part pour Kingston afin de tenter sa chance. Là, il rencontre deux autres jeunes passionnés, comme lui, de ska, la musique qui fait fureur sur l’île à la fin des années 50. Il s’agit de Bunny Livingstone et de William Hubert Mackintosh (qui deviendront par la suite Bunny Wailer et Peter Tosh) avec qui il chante pour le plaisir.

Dès 1961 pourtant, Bob Marley n’a alors que 16 ans, il commence à enregistrer des titres pour essayer de vivre de sa musique. Ce n’est pas un succès mais il récidive très vite, trois ans plus tard, et forme le groupe les Wailers avec ses deux camarades. Les Wailers vont travailler avec Leslie Kong et Lee Scratch Perry, alignant les tubes comme « Simmer Down » ou « Dancing Shoes ». Leur musique, néanmoins, ne sort pas des ondes jamaïquaines, ce qui leur permet à peine de vivre. Bob Marley et les Wailers auraient pu continuer longtemps à avoir le succès local de simili-rockers blacks si une rencontre déterminante entre Bob et la philosophie rastafari, en la personne de Vernon Carrington, fondateur de l’Eglise des 12 Tribus d’Israël, n’avait été le point de départ d’une quête musicale et spirituelle qui prit des allures de révélation. Bob Marley et les Wailers véhiculent toute une philosophie, un mode de vie et une foi profonde.

Le reggae devient l’hymne idéal, il se répand dans l’île comme une traînée de poudre, refusant l’inégalité raciale, prêchant la paix et la compassion. Cette musique déplaît au pouvoir en place, qu’importe, les Wailers partent travailler pour un temps en Angleterre. C’est en 1971, en Angleterre justement, alors que le groupe s’étiole littéralement que Bob décide de donner un coup de pouce au destin en allant proposer leur musique au producteur Chris Blackwell, chez Island Records. Ce sera le début d’une collaboration fructueuse, longue de 10 ans. Leur premier album, « Catch-A-Fire », annonce le début du succès publique et commercial du groupe, mettant en avant les idées militantes et les thématiques récurrentes qui resteront jusqu’au bout le credo de Bob Marley : paix, unité, justice, lutte contre la pauvreté et indépendance des peuples africains opprimés. Tout cela ne serait rien sans l’impact rythmique et les tubes somptueux qui servent cette idéologie.

Dès le 2ème album sorti en 1973, « Burnin », les classiques comme « Get Up Stand Up » ou « I shot the Sheriff » deviennent justement des tubes planétaires qui aujourd’hui encore n’ont pas pris une ride. Il en sera de même pour « No Woman No Cry » sur « Natty Dread » sorti l’année suivante. Comme beaucoup de personnalités charismatiques (John Lennon en tête), Bob Marley sera victime d’une tentative d’assassinat en 1976, date de la sortie de l’album « Rastaman Vibration », on attribut même l’attentat à des tueurs proches de la CIA. Légende ou réalité, il s’en sort avec plusieurs balles dans le corps mais indemne.

Ce n’est pas la folie humaine qui le tuera, déjà la maladie le ronge. Bob apprend qu’il est atteint d’un cancer et qu’il n’en n’a probablement plus que pour quelques années à vivre aussi enchaîne t-il les albums jusqu’en 1980 dont le formidable « Exodus » en 1977 et le plus décrié « Uprising ». « Uprising » est une sorte de chant du cygne où se loge tout de même la pépite « Could you be loved » dont le rythme entraînant, dansant, marque à jamais la mémoire du « rock », bien qu’il s’agisse encore et toujours de reggae. Bob Marley s’éteint en 1981, rattrapé par la maladie, au cours d’une escale, alors qu’il tentait de rentrer en Jamaïque pour y mourir. Il n’a que 36 ans et ses funérailles, entre foire d’empoigne et dévotion populaire annoncent le début du mythe. « A partir de maintenant, les prophéties vont s’accomplir », ce sont ses propres mots.

 

Source : http://musique.ados.fr/Bob-Marley.html

 

Nos commentaires :

Vous le savez sans doute, musique et sport marchent main dans la main. Nous respectons et honorons la mémoire de ce monument. Chanteur de reggae, apôtre et chantre de la paix à travers le monde. 31 ans après sa mort (décédé le 11/05/1981), ses messages pulvérisent jusqu’à ce jour les frontières de toute la planète. Dommage qu’il nous ait quittés prématurément à l’âge de 36 ans (né le 06/02/1945). Mais, nous garderons toujours de Marley une image indélébile d’une grandeur d’âme incommensurable.

Un dernier mot sur Bob Marley : il adorait le foot comme tous les aimables lecteurs du Blog de Patrick Sota. Raison de plus, amis sportifs, de l’aimer en pensant à lui sempiternellement et éternellement.

Patrick Sota

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Programme de la 5ème journée chez les filles

Posté par patricksota le 11 mai 2012

 

  Programme de la 5ème journée chez les filles

5ème journée

Jour

Date

Heure

Lieu

Ligue

Equipes

Equipes

Score

Samedi 12/05/2012 14h CT B Nyakabiga FC PVP Buyenzi
16h CT A Imiravyo La Colombe FC
 Dimanche  13/05/2012 9h CT A Onze Etoiles New Girls
9h Ruyigi B Etoiles de l’Est Ikirezi FC

NB : CT veut dire Centre Technique. Ce dernier se trouve à Bujumbura.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Programme de la 10ème journée en Ligue B Intérieur du pays

Posté par patricksota le 11 mai 2012

 

 Programme de la 10ème journée en Ligue B Intérieur du pays



Jour

Date

Heure

Lieu

Equipes

Equipes

Score

Samedi 12/05/2012

15h

Rumonge Wazee Abawigeze

15h

Gatumba Delta Star Boundes

15h

Kanyosha Les Amis Volontaires

15h

Makamba Aigle Noir Olympique Star

15h

Gitega Musongati League Boys

15h

Ngozi Le Messager Ngozi Olympic Muremera

 

 

Patrick Sota

 


Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Bravo au travail accompli par Godefroid Sendazirasa de Belgique

Posté par patricksota le 10 mai 2012

 PARCOURS D’UN ENTRAINEUR BURUNDAIS S’APPELANT GODEFROID SENDAZIRASA

LES CADETS PROVINCIAUX ENTRAINES PAR SENDAZIRASA GODEFROID SONT CHAMPIONS CETTE SAISON

 

03/05/2012 : Après les SCOLAIRES le samedi, c’est au tour des CADETS PROVINCIAUX d’empocher le titre de champions, le mercredi, après leur victoire contre OPPAGNE 8-1 ! Nos cadets n’ont lâché qu’un seul petit point au second tour et affichent un 43/44 pts. Félicitations à toute l’équipe et à son entraîneur, SENDAZIRASA Godefroid, et son délégué Alain HUMBLET et tous les fidèles supporters !

 

Bravo au travail accompli par Godefroid Sendazirasa de Belgique ga016

 

 

 

03/05/2012 : Les SCOLAIRES PROVINCIAUX sacrés champions lors de leur match contre MORMONT, le samedi 21 avril ! L’objectif fixé au début de la saison est donc atteint et la RES CHAMPLON alignera à nouveau une équipe de JUNIORS PROVINCIAUX la saison prochaine ! Félicitations à toute l’équipe et à son entraineur, Dany BACLIN, son délégué, Michel BERG et tous les fidèles supporters !

 

05/05/2012 : Les Cadets et les Scolaires victorieux cet après-midi, continuent sur leur lancée! 

●  U15 PROV.: RES CHAMPLON- RSC ANDERLECHT 3-1 avec des buts de D. MALENGI (2) et A.WERNER. 

●  U17 PROV. : RES CHAMPLON- CS VISE 2-1 avec des buts de Nicolas PIERRARD et Romain BERG. 

Bravo à tous ! 

On regrettera la pitoyable rentrée aux vestiaires du côté de CS VISE. La déception et la frustration ne peuvent tout excuser… Désolant ! 

Nos commentaires :

Nous sommes fiers d’apprendre qu’un compatriote fait du bon travail en Belgique. Godefroid Sendazirasa, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a vite compris qu’il faut toujours partir de la base vers le sommet. Il fait des prouesses avec des joueurs cadets pour commencer. Et demain, Dieu aidant, on pourrait le voir entraîner les mêmes cadets d’aujourd’hui devenus des seniors compétitifs et aguerris pour les grands chocs internationaux d’Europe. Who knows ?

A n’en pas douter, son expérience chèrement acquise en Belgique pourra servir à notre patrie si pourvoyeuse de talents. Aux dires de certaines personnes bien informées, une politique visant à promouvoir les cadets et les juniors locaux va bientôt voir le jour avec l’arrivée d’un spécialiste allemand. Nous l’attendons avec forte chaleur.

Répondez-moi Silvouplaît : Godefroid Sendazirasa n’a-t-il pas l’expertise voulue pour composer un excellent duo avec cet allemand tant attendu ? Faites vos commentaires !

Patrick Sota

Publié dans Non classé | 8 Commentaires »

Espoir de Gatumba arrache sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du Président de la République

Posté par patricksota le 10 mai 2012

 

Espoir de Gatumba arrache sa qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du Président de la République

Dernier match de barrage comptant pour le premier tour de la Coupe du Président de la République, édition 2012.

Rencontre serrée et tenue hier au Stade Prince Louis Rwagasore à 15h30′ entre AS Tanganyika de Bujumbura (Ligue B) et Espoir de Mutimbuzi (Ligue A). Score final : 1-1

Recours aux tirs au but : Espoir (7 tirs au but transformés), AS Tanganyika (6 tirs au but transformés). C’est donc Espoir qui a obtenu son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du Président de la République (édition 2012).

A toutes fins utiles, nous vous rappelons les affiches des huitièmes de finale qui doivent commencer (sauf changement de dernière minute) le jeudi 17/05/2012. Pour se terminer le dimanche 20/05/2012. Voici alors comment les 16 équipes qualifiées se rencontreront :

1er du groupe A contre 2ème du groupe B : Volontaires – Union Sporting

1er du groupe C contre 2ème du groupe D : LLB Academic – Wazee

1er du groupe D contre 2ème du groupe C : Flambeau de l’Est – Espoir

1er du groupe B contre 2ème du groupe A : Royal FC – Inter FC

1er du groupe E contre 2ème du groupe F : Le Messager Ngozi – Abawigeze

1er du groupe G contre 2ème du groupe H : Athletico Olympique – Olympic Muremera

1er du groupe F contre 2ème du groupe E : Vital’O – Delta Star

1er du groupe H contre 2ème du groupe G : Inter Star – Les Amis

Récapitulons :

En Ligue A se trouvent 8 équipes à savoir : Union Sporting, LLB Academic, Flambeau de l’Est, Espoir, Royal FC, Athletico Olympique, Vital’O, Inter Star.

En Ligue B Intérieur du pays se trouvent 7 équipes à savoir : Volontaires, Wazee, Le Messager Ngozi, Abawigeze, Olympic Muremera, Delta Star, Les Amis.

En Ligue B Bujumbura se trouve une équipe et une seule : Inter FC. L’ancienne gloire du football burundais va-t-elle défier la formation de Royal FC jouant chez elle ? Musbah et ses garçons ont un grand coup à jouer ! Wait and see !

Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Programme de la 16ème journée en Ligue A + 3 matchs en Ligue B Bujumbura

Posté par patricksota le 10 mai 2012

Programme de la 16ème journée en Ligue A + 3 matchs en Ligue B Bujumbura

 

 

Programme de la 16ème journée en Ligue A + 3 matchs en Ligue B Bujumbura (en gras)

Jour

Date

Heure

Lieu

Equipes

Equipes

Score

Jeudi

10/05/2012

15h30’

Bujumbura

Inter FC Les Guêpiers du Lac

Vendredi

11/05/2012

14h

Bujumbura

Prince Louis BS Dynamik NL

16h

Bujumbura

Inter Star Flamengo

Samedi

12/05/2012

14h

Bujumbura

Les Jeunes Athlétiques AS Tanganyika

15h

Gatumba

Espoir Kamenge

15h

Muramvya

Royal FC LLB Academic

16h

Bujumbura

Athletico Olympique Flambeau de l’Est

Dimanche

13/05/2012

14h

Bujumbura

Union Sporting Muzinga

16h

Bujumbura

Vital’O Academie Tchité

 

 

Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Olivier Nzosaba nous envoie des images de Ted Ntirubuza

Posté par patricksota le 9 mai 2012

 

Olivier Nzosaba nous envoie des images de Ted Ntirubuza

Olivier Nzosaba nous envoie des images de Ted Ntirubuza ted

ted2

Ted Ntirubuza à l’arrière-plan (tout en haut, il vient en première position de droite vers la gauche)

ted3

ted4

Merci beaucoup mon cher Olivier Nzosaba pour ces images féeriques d’un burundais pouvant devenir plus tard Capitaine des Hirondelles. Qui sait ?

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

PARCOURS DE L’EX CAPITAINE DE LA SÉLECTION NATIONALE BURUNDAISE « INTAMBA MU RUGAMBA »

Posté par patricksota le 9 mai 2012

 

PARCOURS  DE L’EX CAPITAINE DE LA SÉLECTION NATIONALE BURUNDAISE «  INTAMBA MU RUGAMBA »

 

 

Juma 38, Merchtem, Belgique, ajoutée : 2011-02-10 12:23:17

 

JUMA MOSSI

 

 

 

Season Club Games Goals

05/06

PARCOURS  DE L'EX CAPITAINE DE LA SÉLECTION NATIONALE BURUNDAISE «  INTAMBA MU RUGAMBA » bel

Rupel Boom FC

13

4

active

02/03

uae

Dubai FC

0

0

active

02/03

qat

Qatar SC ad-Dōḥa

0

0

active

01/02

qat

Al-Ahli ad-Dōḥa

0

0

active

00/01

uae

Al-Ain SC

0

0

active

99/00

uae

Al-Nasr Dubai

0

0

active

98/99

uae

Al-Nasr Dubai

0

0

active

97/98

bel

KV Mechelen

33

16

active

1993

bdi

Vital’O Bujumbura

0

0

active

1992

bdi

Vital’O Bujumbura

0

0

 

Country-statistics

Season Country Games Exch. Goals

2003

bdi

Burundi

3

0

0

2001

bdi

Burundi

2

0

1

1999

bdi

Burundi

0

0

0

1998

bdi

Burundi

0

0

0

1997

bdi

Burundi

0

0

0

1996

bdi

Burundi

0

0

0

1995

bdi

Burundi

0

0

0

1994

bdi

Burundi

0

0

0

1993

bdi

Burundi

0

0

0

1992

bdi

Burundi

0

0

0

Aujourd’hui, JUMA MOSSI est encadreur et préparateur de certains joueurs burundais évoluant en Europe qui n’ont pas encore trouvé des clubs. Objectif : garder un  niveau leur permettant de faire leurs preuves quand ils ont l’opportunité de trouver des clubs.

 

Source : Godefroid Sendazirasa de Belgique

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

123456
 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog