Les prouesses de Gaël Bigirimana

Posté par patricksota le 30 mars 2012

Les prouesses de Gaël Bigirimana sota-13

Burundi : L’aventure de Gaël Bigirimana à Conventry City (UK).

 

Dans le monde footballistique, il y a aussi de beaux espoirs. Pour le jeune Burundais, Gaël Bigirimana, çà marche à Conventry (UK)… A 18 ans, avec ses 21 matchs en première Ligue anglaise,Gael Bigirimana passe une toute petite période difficile en ce moment. Mais son courage et sa détermination promettent à tous ses supporters une nouvelle saison d’enfer. De plus, désormais et sans le dire : c’est tout le Burundi qui est derrière lui !

L’aventure de Gaël Bigirimana commence à Bujumbura où il jouait au football de la rue. En 2004, il quitte le Burundi pour l’Ouganda avant son arrivée en Angleterre.

Gaël Bigirimana va évoluer au centre footballistique de Coventry City. Puis, sept ans plus tard, à 18 ans, il évolue pour la première fois en équipe première dans le prestigieux championnat anglais, le « Football League Championship ».
Jusqu’à présent, il a joué 21 matchs pour l’équipe première après avoir fait ses débuts contre Leicester en Août 2011. Gaël Bigirimana a été très vite adopté par les supporters de Conventry. Il a impressionné en position de demi centre. Selon certains experts : Il a une bonne touche de balle et une maturité dépassant son jeune âge.
Malheureusement, ces derniers temps, il est souvent sur le banc. Selon les entraîneurs, son défaut est qu’il n’a pas l’esprit du but. Il partage trop ! Il n’est pas du tout égoïste devant le but. Pendant la saison, Gaël Bigirimana a souvent passé la balle à un coéquipier quand il aurait dû lui-même marquer.

Gaël Bigirimana n’a pas joué pour l’équipe première depuis le match contre Southampton en Janvier, même s’il avait fait une très bonne impression à ses débuts. Mais Gaël Bigirimana reste philosophe. Il a remercié le personnel de l’Académie de Coventry et ses coéquipiers pour l’avoir fait le joueur qu’il est aujourd’hui. 
Il est à nouveau booster car il a reçu le prix « Championship Apprentice of the Year award 2012″…

Source : DAM, NY, AGnews, le 15 mars 2012.

Nos commentaires :

Voilà un article se passant de tout commentaire ! Il est illustratif de la valeur incarnée par ce brave burundais jouant à Coventry. Gaël Bigirimana, puisque c’est de lui qu’il s’agit, fait honneur au Burundi. Sa prestation fait retentir le nom de notre pays en Angleterre.

Une question tient à la gorge : pourquoi ne l’a-t-on pas encore approché pour qu’il serve les Hirondelles ? On ne le ressassera jamais assez : nos dirigeants sportifs ne sont pas à la hauteur de nos attentes. C’est très dommage !

Nous demanderions alors qu’une délégation mixte (Fédération – Ministère de tutelle) aille rencontrer Gaël Bigirimana et Saïdo Berahino en Angleterre pour les amener à servir les Hirondelles. Un travail d’approche mené avec tact et doigté doit préalablement être entrepris auprès de leurs managers. Pour  gagner leur confiance. Et avoir sans coup férir leur aval.

Ceci dit, il ne faudrait pas attendre qu’arrive l’échéance des matchs internationaux pour aller voir ces deux éléments clés. Bien avant, une personnalité de marque comme Madame Lydia Nsekera pourrait se rendre en Angleterre afin de les rencontrer. Et partager avec eux un met délicieux , arrosé d’un verre succulent dans un restaurant classe. Le tout couronné par une causerie riche et agrémentée par une ambiance festive.

Nous savons qu’il y a des burundais férus du football et vivant en Angleterre. Ils arrangeraient cette rencontre et montreraient à la Présidente de la FFB les voies à suivre pour avoir Gaël Bigirimana et Saïdo Berahino. Mutima Constantin et autres sont prêts à le faire. Ils sont très dévoués et veulent que le Burundi imprime ses marques sur la scène footballistique internationale.

Madame Lydia Nsekera est toujours entre deux avions. Ce ne sont pas les moyens qui lui manquent. Elle voyage tout le temps. Mais ne s’est pas encore donnée la peine de faire un crochet pour l’Angleterre. Alors que nous y avons des éléments idoines. Trouvez-vous cela normal ?

Qu’elle se ressaisisse pour le bien de notre football. Aller voir les burundais évoluant sous d’autres cieux fait partie des missions qui lui sont dévolues. Le sait-elle ?

Patrick Sota

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog