• Accueil
  • > Non classé
  • > Quelques lignes sur les choses apprises au cours du séminaire de formation des journalistes sportifs

Quelques lignes sur les choses apprises au cours du séminaire de formation des journalistes sportifs

Posté par patricksota le 27 mars 2012

 Quelques lignes sur les choses apprises au cours du séminaire de formation des journalistes sportifs Tharcisse

Tharcisse Harerimana (Président de l’Académie Nationale Olympique). Photo Thierry Niyungeko du Journal Iwacu

Responsabilité et relations entre les Médias et le Monde du Sport


 1. Le Journaliste de Sport

Le Journaliste de sports est un Journaliste qui a comme spécialité le traitement et la diffusion des informations dans le domaine du Sport. Il est le moyen de communication entre le monde du sport et le public.

La différence avec les autres journalistes c’est que celui –ci traite une information qui ne relève pas de l’imprévu, car l’événement est inscrit dans un calendrier. L’information sportive a rendez vous avec l’auditeur, le téléspectateur, le lecteur et l’internaute. Cette ponctualité entraîne pour moi trois exigences qui deviennent ses caractéristiques : L’information sportive doit être immédiate, précise et complète.

En effet, le journaliste sportif, dans sa fonction occupe plusieurs rôles et fonctions que l’on peut décrire de la manière suivante :

Il est reporter et commentateur : il raconte ce qu’il voit et explique.

Il est critique : il juge un sport comme un spectacle.

Il est éditorialiste : il mémorise si besoin est,

Il est polémiste : il se passionne et s’engage.

Mais consciemment où inconsciemment il est aussi un éducateur et devrait être capable de lutter contre toute pression qui dénature  le Sport dans sa pratique.

2. Les principales causes qui gênent  les relations entre les médias et le monde  sport.

Il y a certains dirigeants qui s’occupent du Sport par passion, soit pour s’en   servir comme tremplin.

Il y a le pratiquant, qui parfois est allergique aux critiques,

Il y a le supporter qui  généralement ne voit que son équipe

Il  y a le chauvinisme qui conduit parfois à des conflits

Il y a dans certains milieux des employeurs qui peuvent être à l’origine des mauvaises relations entre les médias et le monde du sport. Les cas de ce genre proviennent des pressions politiques et la ligne éditoriale  d’un médium.

Il y a la mauvaise information  donnée par certains journalistes pour des  raisons suivantes :

Mauvaises sources d’Informations

Méconnaissance du sujet (mauvaise interprétation du règlement)

Termes utilisés non adaptés ou virulents

Partialité du journaliste

Mauvaise communication avec le monde du sport,

Information non vérifiée et qui est publiée ou diffusée avec beaucoup d’erreurs.

Sujets difficiles à traiter qui demande une enquête ou une recherche approfondie,

Fonctions plus ou moins incompatibles avec le métier de journaliste de sport

Corruption.

NB : Ci-haut, nous vous donnons quelques notions élémentaires apprises au cours de ce séminaire. Nous avons été encadrés et suivis par le Président de l’Académie Nationale Olympique en la personne de Tharcisse Harerimana, fin connaisseur en journalisme sportif depuis l’antiquité jusqu’à nos jours. Il faut dire qu’étant des humains, il nous arrive de déraper dans l’exercice de notre métier. Normal quand on traite des sujets passionnels.  Difficile de ne pas sortir de nos gonds avec ce que nous assistons comme avatars à la FFB et au Ministère de tutelle. Vraiment, il faut avoir des nerfs d’acier pour ne pas en souffrir !!!

Patrick Sota

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  —————————————————————————————————————————-


Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog