• Accueil
  • > Non classé
  • > Lydia Ludic Burundi Academic a fait match nul avec ENPPI Club d’Egypte

Lydia Ludic Burundi Academic a fait match nul avec ENPPI Club d’Egypte

Posté par patricksota le 26 mars 2012

 

LLB Academic égalise avec ENPPI Club

Match palpitant  du début à la fin. Surtout en première mi-temps où LLB Academic a posé de sérieux problèmes aux égyptiens d’ENPPI au milieu du terrain. Médiane bien regroupée et essayant de combiner avec l’attaquant vedette de LLB Academic à savoir Abdulazak Fiston. Les défenseurs centraux d’ENPPI Club l’ont étroitement surveillé. A notre humble avis, ils auraient reçu des informations en rapport avec les qualités offensives de Fiston. Car, du début à la fin, ils ne l’ont pas lâché d’une semelle ! Première mi-temps équilibrée, même si LLB Academic s’est montré un peu plus mordant sur le plan offensif. Score : 0-0

En seconde partie, les burundais appuient sur l’accélérateur. Et, dans une espèce de frayeur, ENPPI Club marque contre son camp à la 55′. Mais cela n’est pas le fruit du hasard. C’est suite à une pression sans pareille que les burundais ont obligé les égyptiens à marquer contre leur camp.

Hélas, à partir de cet instant, les burundais vont être dominés suite aux changements idoines que le coach d’ENPPI Club a effectués. Deux égyptiens noirs vont alors changer la physionomie de la rencontre. Et ce, allant jusqu’à briser la médiane de LLB Academic. Circulation de la balle  et occupation du terrain nettement en faveur des égyptiens. Pression énorme sur les burundais.

La défense centrale de LLB Academic, acculée, occasionne un penalty suite à un accrochage effectué sur un attaquant égyptien à la 92′. Il y a eu 4′ de temps additionnel. Penalty transformé et égalisation d’ENPPI Club. Score final : 1-1

LLB Academic n’a pas démérité pour une première participation en coupe d’Afrique des clubs. Pas mal ! Une formation faite de jeunes garçons qui, avec le temps et le travail, pourront réaliser d’excellentes performances. N’oublions pas qu’ENPPI Club est tout de même un morceau difficile à triturer !

Au retour, les burundais partent avec la défaveur des pronostics vu que les égyptiens joueront chez eux ! Mais attention ! Le foot a parfois ses raisons que la raison ne connaît pas ! Faut jamais exclure les surprises !

Digression : désavantage psychologique de LLB Academic

Sur le plan psychologique, la fâcheuse décision de retrancher 6 points à LLB Academic au classement provisoire de la Ligue A n’est pas de nature à tonifier le moral d’Olivier Niyungeko dit Mutombola (coach de l’équipe) et ses poulains.  Nous ne savons même pas si Mutombola pourra accompagner ses joueurs en Egypte (match retour) afin de leur donner des consignes en tant qu’entraîneur principal. Au rythme où vont les choses, Nsekera et ses acolytes sont capables de sonner l’alerte à la CAF pour terrasser définitivement LLB Academic. Le climat régnant entre certains clubs et la FFB est empoisonné ! C’est dommage ! Chose qui n’existait pas à l’époque quand une formation locale défendait les couleurs nationales en coupe d’Afrique ! Comprenons-nous, des problèmes entre clubs et FFB ont toujours existé ! C’est d’ailleurs le propre de toutes les fédérations vis-à-vis des clubs affiliés à elles. Le Burundi ne devrait pas s’en offusquer car ce sort ne lui est pas exceptionnellement réservé.

Toutefois, lorsqu’une équipe locale allait en coupe d’Afrique, tous les clubs nationaux et la FFB serraient les coudes pour arracher la qualification ! Tous à l’unisson ! La trilogie (FFB – Clubs locaux – Ministère des Sports) était scrupuleusement respectée. C’est cette époque mémorable qu’il faudrait ressusciter pour le bien du football burundais. Si tel n’est pas le cas, bonjour les contre-performances !

Les choses ont commencé à se gâter à partir de l’an 2000 ou juste avant cette année. Avec l’arrivée de Lydia Nsekera en 2004, l’on s’attendait à un changement salutaire. Et voilà qu’elle se confine dans des méthodes peu orthodoxes via une gestion floue des subsides alloués au football. A cela s’ajoutent des frustrations vécues par ceux qui désapprouvent sa gouvernance. L’Assemblée Générale est vouée à sa cause et n’a d’autres visées que de bouter dehors les contestataires ! Cet organe est maintes fois voué aux gémonies par l’opinion sportive. A l’image de l’Assemblée Générale tenue hier à l’hôtel SUN SAFARI CLUB. Dont le but était d’analyser le bilan administratif et technique de l’an 2011. Les membres de la dite Assemblée ont appris par le biais de la Présidente de la FFB qu’un retrait de 6 points doit pénaliser LLB Academic au cours du Championnat National (Primus Ligue A 2011-2012). Et ce, parce que Mutombola était présent au Stade Prince Louis Rwagasore en tant que coach principal de son équipe jouant contre ENPPI Club. Alors qu’il lui est interdit d’accéder à tous les stades du pays pendant 12 mois (motif : altercation entre lui et Sijeniwe David de la FFB) + 6 autres mois (motif : Mutombola a été au pourtour du Stade lors du match ayant opposé LLB Academic à AS Tanganyika en Coupe du Président).Autrement dit, il s’est rendu au Stade avant « d’avoir purgé sa peine ».

Seuls, Marandura (Président de LLB Academic) et Nzisabira Hussein alias Musbah (Président d’Inter FC) ont demandé la levée de ces sanctions démesurées. Hormis ces deux-là, personne d’autre n’a osé lever le bout du doigt pour dire : « Non Madame, vous tapez trop fort car vos sanctions ne concordent pas avec les faits reprochés à Mutombola ». Avec une Assemblée pareille, dites-nous si les problèmes minant le football burundais peuvent être résolus ?


Patrick Sota


Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog