Athletico Olympique en a vu de toutes les couleurs !

Posté par patricksota le 12 mars 2012

 

CAF-C1: V.Club de Kinshasa atomise Athletico Olympique du Burundi par 5-0

 

Les Dauphins noirs de Kinshasa ont réussi leur entrée en campagne africaine en atomisant, samedi 10 mars au stade des Martyrs de Kinshasa, l’Athletico Olympique du Burundi sur la marque de (5-0).

Ce match ajourné comptait pour la phase-aller du tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF et le match retour est prévu dimanche 18 mars à Bujumbura (Burundi).

Le transfuge de Saint-Eloi Lupopo, Tadde Etekiama a ouvert la marque pour Vita à la 19è minute de jeu. Le gabonais de l’AS V.Club, Romaric Rongombe alourdit la marque à la 41è minute avant qu’Yves Magola marque le troisième but dans la deuxième minute du temps additionnel (45’+1’).

Ce score de trois buts à zéro est resté inchangé jusqu’à la mi-temps et permet à AS Vita Club de croire déjà à la victoire.

Au retour des vestiaires, les poulains de l’entraineur Denis Goavec poussent sur l’accélérateur et inscrivent leur quatrième but par Hassan Hakizimana d’Athletico qui marque contre son camp à la 68è minute de jeu.

La dernière réalisation de V.Club était l’œuvre du même Magola qui a réussi un doublet à la 70è minute.

Au coup de sifflet final de l’arbitre gabonais, Roponat Mbourou Yves, le marquoir indiquait (5-0) en faveur des Congolais.

Pour certains analystes sportifs kinois, les carottes semblent êtres cuites pour le club burundais qui, selon eux, aura  du mal à remonter les cinq buts à domicile.

Le vainqueur de ce duel jouera les 16e de finale contre le club algérien d’Aso Chleff le le week-end du 23 mars à Alger et deux semaines plus tard, la manche retour à domicile.

 

Source : Radio Okapi (http://radiookapi.net)

 

 

 

Nos commentaires :

Rencontre douloureuse pour les fans du football burundais. La RTNC (Radio Télévision Nationale du Congo) a retransmis le match en direct à partir de 16h30’, heure de Bujumbura.

Pas grand-chose à dire si ce n’est que notre représentant en Ligue des Champions a été quasiment inexistant sur terrain ! Supériorité congolaise indiscutable. Le match a été trop facile pour AS Vita Club. Occupation du terrain, circulation de la balle, domination sur le plan physique, technique et tactique. Les changements opérés par Kaze cédric, coach d’Athletico Olympique, ont accouché d’une souris. Idem pour son 3-5-2 effectué dès l’entame de la rencontre. Système qui a coûté cher à ses poulains incapables de créer des espaces. Avec une défense centrale sérieusement mise à mal par l’équipe adverse. Que de boulevards béants ! Que de brèches béantes sur les ailes avec un Hassan Hakizimana complètement effacé et devenu une passerelle pour les attaquants d’AS Vita Club. Dont ce « diable » de Magola, auteur d’un doublet (46’ et 70’).

Bref, échec total pour les poulains de Kaze Cédric. Un conseil tout de même : qu’Athletico Olympique fasse de son mieux pour sauver l’honneur du football burundais lors de la manche retour à Bujumbura le 18/03/2012. Même une victoire d’un but à zéro essuierait les larmes de tristesse que nous avons versées en regardant ce match à la télé.

Car, il est difficile de croire que notre représentant en Ligue des Champions pourra rattraper le retard de 5-0. Il y a une nette différence de niveau entre les deux équipes. Soyons honnêtes et sportifs. Quoi de plus normal quand on sait que la Linafoot (Ligue A congolaise) est beaucoup plus nantie en termes de moyens investis que la Primus Ligue du Burundi.

Ressassons-le : le football moderne ne marche pas sans moyens. La paupérisation de nos clubs ne permettra jamais au football burundais d’imprimer positivement ses marques en coupes africaines (Ligue des Champions et Coupe de la CAF confondues). A quand la Loi sur le Sponsoring ?

 

 

Patrick Sota

 

Une Réponse à “Athletico Olympique en a vu de toutes les couleurs !”

  1. Audibert dit :

    En effet, Le grand problème du Football Burundais est aujourd’hui le manque de moyens. Quelles sont les solutions ?

    Je me le demande parce que le Football Burundais reflète le développement du Burundi.

    Les changements,je pense, doivent venir d’en haut tout d’abord et si la machine prends petit à petit, le Burundi pourra améliorer son Football.

    Étant optimiste et patriote burundais, j’estime que d’ici 2015, 2017, le Burundi pourrait faire ses premières apparitions en phases finales de la can. Soyons patient, battons nous,laissons le temps au Pays des 1000 et 1 collines de prendre son envole. Le printemps burundais va arriver,les Intamba vont décoller et ne plus s’arrêter

    Audibert

    PAIX

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog