• Accueil
  • > Archives pour février 2012

30 joueurs retenus pour le match Rwanda-Nigeria du 29/02/2012

Posté par patricksota le 23 février 2012

 

 30 joueurs retenus pour le match Rwanda-Nigeria du 29/02/2012 coach-serbe

Sredojevic Micho, coach serbe des Guêpes rwandaises (Amavubi), a déjà publié les 30 joueurs retenus pour le match Rwanda-Nigeria du 29/02/2012

 

 

Les gardiens de but

1. Ndoli Jean Claude (APR FC)

2. Jean Luc Ndayishimiye Bakame (APR FC)

3. Pascal Dukuzeyezu (Kiyovu Sports)

 

Les défenseurs

4. Albert Ngabo (APR FC)

5. Kayumba Soter (Etincelles FC)

6 . Mbuyu Gasana Eric Twite (APR FC)

7. Salomon Nisalike (Isonga FC)

8. Emery Bayisenge (Isonga FC)

9. Patrick Umwungeri (Kiyovu Sports)

10. Sadou Boubacar (Oman)

11. Nshutiyamagara Ismail Kodo (APR FC)

12. Bamuma Bercy s’appelle maintenant Jonas Nahimana (AC Leopards-Kenya) ***

13. Gabriel Mugabo (Mukura VS)

 

Les médiateurs

14. Mugiraneza Jean Baptist Migi (APR FC)

15. Sibomana Hussein (Kiyovu Sports)

16. Ngoma Hegman (APR FC)

17. Havugarurema Jean Paul dit Ralo (La Jeunesse)

18. Nsabimana Eric (Isonga FC)

19.Tumaine Ntamuhanga (Rayon Sports)

20. Jérôme Sina (Rayon Sports)

21. Niyonzima Haruna (Yanga-Tanzania)

22. Charles Mwesigye Tibingana (Proline-Uganda)

23. Farouk Ruhinda (Isonga FC)

24. Jean Claude Iranzi (APR FC)

 

Les attaquants

25. Uzamukunda Elias Baby (AS Cannes-France)

26. Daddy Birori (AS Vita-DR Congo)

27. Bayingana Bonny (Express-Uganda)

28. Karekezi Olivier (APR FC)

29. Bokota Kamana Labama (Rayon Sports)

30. Kagere Meddie (Police FC)

Source: www.ruhagoyacu.com

 

NB : Récemment, dans une de nos parutions, nous vous avons parlé d’un joueur burundais nommé Jonas Nahimana, sociétaire de l’équipe FC Leopards du Kenya. S’il vient d’être choisi parmi les 30 meilleurs éléments du serbe Sredojevic Micho (sélectionneur des Amavubi), c’est qu’il est idoine.

A moult reprises, nous déplorons le fait que nos dirigeants sportifs n’ont aucune politique visant à identifier et approcher les burundais évoluant sous d’autres cieux. Les rwandais ne badinent pas ! Car, eux veulent des résultats contrairement à nos responsables. A ce rythme, les rwandais vont rafler tous les barundi jouant à l’étranger si nos dirigeants restent dans leur sieste prolongée !

Silvouplaît, quand aurons-nous des dirigeants soucieux de voir le Burundi parmi les grandes nations de football ? Encore une fois, nous le ressassons : les talents, nous les avons ! Hélas, ils sont très mal encadrés et abandonnés à leur triste sort ! A l’image des cadets et des juniors non encore identifiés pour préparer la relève de Valéry Nahayo, Ndabashinze Dugarry, Saïdo Ntibazonkiza, et autres…

Seigneur, qui va sauver nos enfants ?

 

 

Patrick Sota

 

 

Publié dans Non classé | 3 Commentaires »

FIFA.com attend vos réactions

Posté par patricksota le 22 février 2012

 

Le Barça peut-il rattraper le Real ?

Mardi 21 février 2012

Source : (FIFA.com)

FIFA.com attend vos réactions ronaldo

A voir son éblouissante prestation le week-end dernier face au FC Valence 5:1, le FC Barcelone semble à la fois apte et décidé à contester jusqu’à l’ultime journée le titre de champion d’Espagne au Real Madrid. « Le championnat n’est pas terminé. Cette équipe se bat toujours jusqu’au bout. Nous n’allons pas seulement nous concentrer maintenant sur la Coupe et la Ligue des Champions. Celui qui croit ça se trompe, «  confirme d’ailleurs Carles Puyol, défenseur et capitaine des Blaugrana.

Reste qu’à 15 journées de la fin, la Casa Blanca compte 10 points d’avance sur son grand rival catalan. Son matelas comptable apparaît certes confortable, mais est-il suffisant ? FIFA.com pose la question :

Le Barça peut-il rattraper le Real ?

L’entraîneur du Real Madrid José Mourinho a sa réponse : « Ce serait une grosse bêtise de dire qu’on va finir champion avec 15 points d’avance sur le Barça. Si on termine la saison un point devant eux, ce sera déjà formidable ».

De son côté, Xavi, le chef d’orchestre catalan, ne baisse pas les bras : « On a envie de remonter ces 10 points qui sont injustes quand on voit la manière de jouer du Barça. Mais le football est ainsi, c’est gérer des détails que cette année nous n’avons pas contrôlé. Barcelone a bien joué tous ses matchs, a été supérieur au rival dans le jeu, mais c’est cette gestion des détails qui a fait défaut. Il n’y a plus qu’à espérer un faux pas du Real. »

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le Real Madrid peut-il s’écrouler ? Le FC Barcelone a-t-il les ressources suffisantes pour venir inquiéter les Merengue ? Le Clasico du 22 avril prochain peut-il avoir son importance ? Le championnat d’Espagne est-il joué ?

A vous de le dire !

NB : FIFA.com lié au présent Blog vous pose la question de savoir si le Barça peut rattraper le Real dans la Ligue A espagnole ?
Internautes lisant et suivant de près Le Blog de Patrick Sota, n’hésitez pas à réagir. Car, nous n’aurions pas tort d’affirmer que le Barça et le Real sont, mutatis mutandis, les meilleurs clubs mondiaux du moment.

Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Sachez-le !

Posté par patricksota le 22 février 2012

 

CAN 2013 : le calendrier des éliminatoires

Source : RFI (Radio France Internationale)

Contrairement au format habituel, les éliminatoires pour la CAN 2013 en Afrique du sud se dérouleront selon un système de matches aller-retour à élimination directe. Les équipes qui participent à la CAN 2012 n’auront que deux matches à disputer pour se qualifier à la CAN 2013. Pour la CAN 2015 au Maroc, les éliminatoires retrouveront leur mode de qualification classique avec des poules.

CAN 2013 : PREMIER TOUR
29 février 2012 :
Ethiopie – Bénin
Rwanda – Nigeria
Congo – Ouganda
Burundi – Zimbabwe
Algérie – Gambie
Kenya – Togo
Sao Tome ou Lesotho – Sierra Leone
Guinée Bissau – Cameroun
Tchad – Malawi
Seychelles – RD Congo
Tanzanie – Mozambique
République Centrafrique – Egypte
Madagascar – Cap Vert
Liberia – Namibie    

15 au 17 juin 2012 :
Bénin – Ethiopie
Nigeria – Rwanda
Ouganda – Congo
Zimbabwe – Burundi
Gambie – Algérie
Togo – Kenya
Sierra Leone – Sao Tome ou Lesotho
Cameroun – Guinée Bissau
Malawi – Tchad
RD Congo – Seychelles
Mozambique – Tanzanie
Egypte – République Centrafrique
Cap Vert – Madagascar
Namibie – Liberia

Exempts : Angola, Botswana, Burkina Faso, Guinée Équatoriale, Gabon, Ghana, Guinée, Côte d’Ivoire, Libye, Mali, Maroc, Niger, Sénégal, Soudan, Tunisie, Zambie.

CAN 2013 : DEUXIÈME TOUR
Un tirage au sort réunira les 14 vainqueurs du premier tour et les 16 pays qualifiés pour la CAN 2012 pour mettre en place 15 rencontres par matches aller et retour. Les matches aller auront lieu du 7 au 9 septembre 2012 tandis que les matches retour se disputeront entre les 12 et 14 octobre 2012. Les gagnants seront qualifiés pour la CAN 2013 en Afrique du Sud.

NB : Vous êtes nombreux à vouloir connaître la façon dont seront qualifiées les 16 nations qui prendront part à la CAN 2013. RFI, station professionnelle, vous indique ci-haut la procédure. L’Afrique du Sud (pays organisateur de la CAN 2013) est exempte de toutes ces rencontres. Vous le savez déjà.

Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Le onze-type de la CAN Orange 2012

Posté par patricksota le 21 février 2012

 

CAN 2012 : Les finalistes forment l’équipe type

Le onze-type de la CAN Orange 2012 katongo

Katongo (capitaine des Chipolopolo de la Zambie)

 

A l’issue de la finale de la CAN Gabon-Guinée Equatoriale 2012, la CAF a publié l’équipe type de la compétition.

A l’issue de la finale de la CAN Gabon-Guinée Equatoriale 2012, la CAF a publié l’équipe type de la compétition. Sans grande surprise, la majorité des joueurs de cette équipe proviennent des deux finalistes que sont la Côte d’Ivoire et la Zambie. La sélection zambienne y est représentée avec quatre Chipolopolos. A savoir, Kennedy Mweene, Félix Sunzu, Emmanuel Mayuka et Christopher Katongo  désigné meilleur joueur de l’épreuve. Idem pour les Eléphants avec Gervinho, Yaya Touré, Gosso Gosso et Didier Drogba.  Le Mali, 3e de la compétition suit logiquement avec deux Aigles (Seydou Kéita et Tamboura) et le Ghana, 4e au classement, ferme la marche avec John Mensah. Ce qui pourrait paraître comme une absence de taille est celle de Pierre Emérick Aubameyang, le jeune attaquant gabonais qui a été l’une des révélations du banquet africain.

Voici d’ailleurs le onze- type de la CAN 2012: Mweene – Gosso, Sunzu, John Mensah, Tamboura – Mayuka, Y. Touré, Gervinho, Seydou Keita – Katongo, Drogba

 

 

Source : StarAfrica.com lié au présent Blog

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

Bilan de la CAN Orange 2012

Posté par patricksota le 21 février 2012

 

CAN Orange 2012: Classement final

Bilan de la CAN Orange 2012 caf-2

 

La CAN Gabon-Guinée Equatoriale 2012 qui s’est déroulée du 21 janvier au 12 février, a été remportée par la Zambie aux dépens de la Côte d’Ivoire par 8 tirs au but à 7 (0-0 dans le temps réglementaire).

La CAN Gabon-Guinée Equatoriale 2012 qui s’est déroulée du 21 janvier au 12 février, a été remportée par la Zambie aux dépens de la Côte d’Ivoire par 8 tirs au but à 7 (0-0 dans le temps réglementaire).
Voici d’ailleurs le classement complet par équipe de cette 28e CAN
1 : Zambie
2 : Côte d’Ivoire
3 : Mali
4 : Ghana
5 : Gabon
6 : Tunisie
7 : Guinée Équatoriale
8 : Soudan
9 : Guinée
10 : Libye
11 : Angola
12 : Maroc
13 : Sénégal
14 : Burkina Faso
15 : Niger
16 : Botswana

 

Classement des buteurs :

3 buts : Manucho (ANG), Didier Drogba (CIV), Pierre-Emerick Aubameyang (GAB), Cheik Tidiane Diabaté (MLI), Houssine Kharja (MAR), Christopher Katongo, Emmanuel Mayuka (ZAM)

2 buts : André Ayew, John Mensah (GHA), Abdoul Razzagui Camara, Sadio Diallo (GUI), Ihad Albusaïfi, Ahmed Osman (LBY), Mudather Eltaïb, Ahmed Bashir (SUD), Youssef Msakni (TUN)

1 but : Mateus (ANG), Issiaka Ouedraogo, Alain Traoré (BFA), Mogakolodi Ngele, Dipsy Selolwane (BOT), Wilfried Bony, Emmanuel Eboué, Gervinho, Salomon Kalou, Yaya Touré (CIV), Daniel Cousin, Bruno Mbanangoye, Eric Mouloungui, Stéphane Nguema (GAB), Emmanuel Agyemang-Badu, Asamoah Gyan (GHA), Mamadou Dioulde Bah, Naby Soumah, Ibrahima Traoré (GUI), Daniel Alvarez,

 

 

Source : StarAfrica.com lié au présent Blog

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Et que dire de la Ligue des Champions Orange 2012 ?

Posté par patricksota le 21 février 2012

 

Ligue des champions Orange/ Tour préliminaire aller : Une flopée de matches nuls

Et que dire de la Ligue des Champions Orange 2012 ? caf 

 

Le week-end écoulé, l’actualité du football africain a été dominé par les matches aller du Tour préliminaire de la Ligue des champions Orange. Un coup d’œil sur le tableau des résultats permet d’observer un faisceau de matchs nuls et quelques petites surprises.

En attendant l’entrée en lice des cadors du continent, 38 équipes moins cotées ces dernières années se sont livrées bataille au tour préliminaire de la ligue des champions Orange de la CAF. Ces équipes se valant quasiment, cinq matchs nuls ont été enregistrés. Ainsi, à N’Djamena, l’équipe tchadienne du Foullah FC et les Algériens de la JSM Bejaïa se sont quittés sur un score nul et vierge 0 à 0.

Deux autres matches nuls se sont terminés sur le score 1-1, notamment celui du club nigérien de l’AS Garde Nationale qui accueillait les béninois de Tonnerre et celui entre les Tanzaniens des Young Africans et les Egyptiens du Zamalek. Un bon score au demeurant pour les Egyptiens. Le carton plein.
Fort heureusement, il n’y a pas eu que des scores vierges et des matches nuls lors de ce tour préliminaire.

Dans presque la moitié des matches programmés, les filets ont tremblé un peu, voire parfois beaucoup. C’est le cas notamment à Madagascar où le club de Japan Actual a fait exploser les Zambiens de Power Dynamos 5 buts à 1. Eclatante victoire également en déplacement pour les Zimbabwéens du FC Platinums sur le club du Swaziland Green Mamba 4-2. Succès à l’extérieur aussi pour les Ghanéens de Berekum Chelsea face au club du Libéria LISCR 2-0. En Ouganda, le club de Revenue Authority a dicté sa loi aux joueurs du Lesotho Correctional Services 3 à 0. C’est également le même score en faveur des Nigérians de Dolphin qui se déplaçaient en Guinée Equatoriale pour affronter le club Sony de Ela N’Guema.

Grosse surprise pour une surprise, c’en est une. Les Orlando Pirates d’Afrique du Sud se sont lourdement inclinés à domicile face aux Angolais du Recreativo Libolo 3-1. Le club du Missile FC de Libreville accueillait de son côté les Ivoiriens de l’Africa Sports d’Abidjan. Un match délocalisé à Franceville. Pas une grande réussite, le stade étant partiellement déserté par les spectateurs. Le club gabonais s’est imposé sur une courte mais précieuse victoire 3 -2. Enfin quatre rencontres se sont terminées sur un petit succès 1-0 dont celui du DFC 9ème Arrondissement de RCA face aux Camerounais des Astres de Douala, une rencontre disputée dans un stade vide.

 

Résultats des matches aller du 18 et 19 février :

Uganda Revenue (Uga) – Correctional Services (Les) 3-0

Brikama (Gam) – US Ouakam (Sén) 0-1

AS Garde Nationale (Nig) – Tonnerre (Bén) 0-0

Ports Authority (Sle) – Horoya (Gui) 0-0

Foullah FC (Cha) – JSM Bejaia (Alg) 0-0

Tusker (Ken) – APR FC (Rwa) 0-0

Coin Noir Mitsamiouli (Com) – Ethiopian Coffee (Eth) 0-0

ASFA Yennenga (Bfa) – ASO Chlef (Alg)  0-0

Young Africans (Tan) – Zamalek (Egy) 1-1

DFC 9ème Arrondissement (Rca) – Astres Douala (Cmr) 1-0

FC Missile (Gab) – Africa Sport (Civ) 3-2

AFAD Djékanou (Civ) – Diables Noirs (Cgo) 1-0

Orlando Pirates (Rsa) – Recreativo de Libolo (Ang) 1-3

LISCR (Lbr) – Berekum Chelsea (Gha) 0-2

Japan Actual’s (Mad) – Power Dynamos (Zam) 1-5

Green Mamba (Swa) – Platiniums FC (Zim) 2-4

Mafunzo (Zan) – Muçulmano Maputo (Moz)

Sony de Ela Nguema (Eqg) – Dolphin (Nga)

 

 

 

Source : StarAfrica.com lié au présent Blog

 

 

Publié dans Non classé | 4 Commentaires »

Résultats du tour préliminaire de la Coupe de la CAF Orange 2012

Posté par patricksota le 21 février 2012

 

Résultats du tour préliminaire de la Coupe de la CAF Orange 2012

 

 

Source : cafonline.com lié au présent Blog

 

Dragons (BEN)              
1-0
 Etoile Filante (BUR)       
Nania (GHA) (forfait)               
 -
Séquence (GUI)             
Union Douala (CMR)        
1-0
Kallon FC (SLE)            
Black Leopards (RSA)       
1-1
Motor Action (ZIM)         
Red Arrows (ZAM)           
0-0
Royal Leopards (SWZ)       
Mangasport (GAB)           
0-1
Saint George (ETH)         
Kiyovu Sports (RWA)        
1-1
Simba (TAN)                
Ferroviario Maputo (MOZ)   
3-0
Gor Mahia (KEN)            
Sewe Sports (CIv)          
0-1
US Haut Nkam (CMR)         
AC Leopards (CGO)          
2-0
Tempete Mocaf (CAF)        
Lydia Academic (BDI)       
 3-0
Atletico Semu (GEQ)
Renaissance (CHA)          
2-0
Sahel (NIG)                
Mansaba (GBS)              
 -
Invincible X1 (LBR)
Gamtel (GAM)               
1-0
Casamance (SEN)            
Extension Gunners (BOT)    
2-1
TANA (MAD)                 
Jamhuri (ZAN)              
0-3
Hwange (ZIM)               

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Le Roi Pelé s’exprime. Ecoutez-le attentivement !

Posté par patricksota le 20 février 2012

Pelé : « Je suis né pour le football »

Le Roi Pelé s'exprime. Ecoutez-le attentivement ! Pel%C3%A91

Lundi 20 février 2012
Source : (FIFA.com) lié au présent Blog

Il a remporté à lui seul trois Coupes du Monde de la FIFA™ en tant que joueur. À 71 ans, Pelé aimerait en gagner une autre, cette fois comme ambassadeur de Brésil 2014. O Rei nous parle de ce grand rendez-vous qu’il attend avec beaucoup d’émotion… et d’attention pour cette Seleção qui lui tient tellement à cœur.
FIFA.com a eu l’occasion de discuter avec la légende de l’histoire du football au sujet du prestigieux événement qui se prépare dans son pays natal et de l’équipe qui sera amenée à défendre les couleurs brésiliennes devant son public.

Pelé, quel est votre principal sentiment en ce moment par rapport à la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™ ?
C’est sans aucun doute un moment très spécial et très important pour moi. La Coupe du Monde arrive enfin dans mon pays. J’ai apporté mon soutien à l’organisation de ce tournoi en Corée et au Japon, en Afrique du Sud et aux États-Unis où, soit dit en passant, on a assisté à l’une des éditions les mieux organisées de l’épreuve. Aujourd’hui, c’est le tour de mon pays. Je veux faire partie de l’équipe, même si je n’ai aucune chance d’entrer sur le terrain (rires).

Quelles sont les attentes du peuple brésilien ?
Le Brésil respire le football. Il vit pour le football. Les attentes et les ambitions sont très grandes. Tout le monde sait qu’il y a eu quelques problèmes au début, mais les solutions ont été trouvées. Tout a été réglé. La Présidente Dilma Rousseff travaille dur pour que ce tournoi soit une réussite. Aujourd’hui, tout le monde tire dans le même sens. Ce sera une grande opportunité, pas seulement d’un point de vue footballistique. Le Brésil doit montrer toutes ses qualités. Beaucoup de visiteurs viendront chez nous et nous devrons en profiter pour grandir en tant que pays. Nous vivons une période extrêmement positive sur le plan économique, mais nous devons profiter de l’occasion pour aller encore plus loin.

Parlons de la Seleção. Elle comptera sur des jeunes joueurs comme Neymar et Paulo Henrique Ganso. Ne risque-t-il pas d’y avoir un peu trop de pression sur eux ?
Ça dépend de ce que vous entendez par « jeune ». Ils ont 20 ans. Moi, j’ai joué ma première Coupe du Monde à 17 ans. Ce ne sont plus des enfants (rires). La pression est grande, car ce sont les stars du moment. Au-delà des individualités, le plus important est que la sélection fonctionne comme équipe. Le Brésil a toujours eu de grands joueurs, que ce soit au pays ou à l’étranger. Ce qu’il faut, c’est savoir coordonner tous ces talents. Il y a encore du temps… Dans la dernière Coupe du Monde à laquelle j’ai participé, en 1970, il y avait de très grands noms dans l’équipe du Brésil : Rivelino, Tostao, Pelé… Mais surtout, nous étions très bien organisés, il y avait un gros travail d’équipe. Le groupe était très fort. Je crois que c’est cela qui a été la clé de notre succès.

Aujourd’hui, avez-vous le sentiment de travailler dans la bonne direction ?
J’espère bien, oui ! Nous avons confiance dans l’entraîneur et nous lui laissons le temps de mettre en place sa philosophie. Si vous changez de technicien, alors il y aura pas mal de changements de joueurs, ce qui n’est pas bon. Nous ne devons jamais oublier que le Brésil aura une grande responsabilité. Il jouera à domicile. Le public sera très exigeant.

Il faudra des joueurs expérimentés pour supporter un tel niveau d’exigence. Avez-vous des noms en tête ?
Oui, mais il reste encore deux ans. C’est un travail à long terme. Il est important de commencer avec un plan sérieux et beaucoup de discipline. Les joueurs doivent s’habituer à travailler ensemble. Les exemples récents sont là pour le prouver. Les Pays-Bas, l’Espagne, Barcelone, toutes ces équipes réussissent car elles sont composées de joueurs qui évoluent ensemble depuis longtemps.

Parlons de Barcelone justement. Le Barça a facilement battu Santos en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA au Japon. La différence de niveau entre les deux équipes vous a-t-elle surpris ?
Pas tant que ça, à vrai dire. Barcelone aujourd’hui est comme le Santos de mon époque, ou comme le Benfica, l’Ajax, l’AC Milan ou le Real Madrid dans leurs meilleures années. Toutes ces équipes ont été la référence du moment. Le point commun entre elles, c’est qu’à leur apogée, elles étaient formées de joueurs qui étaient ensemble depuis longtemps. Prenez Barcelone. Cette équipe fournit l’ossature de la sélection espagnole. Il y a un lien direct entre les succès de Barcelone et ceux de l’Espagne. C’était la même chose à l’époque du grand Ajax, qui a coïncidé avec la meilleure équipe des Pays-Bas. Pareil pour Santos et le Brésil.

Le jeu du Barça annonce-t-il le football de demain ?
Les gens qui aiment le football veulent voir du spectacle. De ce point de vue, oui, j’espère que c’est le football du futur, un football où la technique prendra le pas sur le physique. Regardez, même l’Allemagne pratique aujourd’hui un football très technique. C’est le football que tout le monde veut voir, un jeu où c’est le ballon qui se déplace le plus, pas les joueurs. Pour y arriver, il faut une équipe très organisée. Aujourd’hui, c’est le Barça. À mon époque, c’était Santos… J’ai eu beaucoup de chance.

Plus que de la chance, vous avez surtout eu du talent…
Mon père m’a dit plusieurs fois : « Tu es né pour jouer au football. Tu as un don pour cela. Mais si tu ne te prépares pas, si tu ne t’entraînes pas, si tu ne répètes pas les gestes, tu seras un footballeur moyen ». Il avait raison. Cela dit, c’est vrai que je suis né pour le football. Comme Beethoven est né pour la musique ou Michel-Ange pour la peinture.

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Lydia Ludic Burundi Academic a pris de bonnes options pour la qualification

Posté par patricksota le 20 février 2012

 

Athletico Semu battu à plate couture par Lydia Ludic Burundi Academic

Lydia Ludic Burundi Academic a pris de bonnes options pour la qualification Sota-11

Certains joueurs de LLB Academic en maillots bleus ( photo Thierry Niyungeko du Journal Iwacu )

Bravo Monsieur le Ministre !
D’emblée, saluons la mesure prise par le Ministre Nyenimigabo avant la tenue de cette rencontre. Il a demandé à la FFB via une correspondance de laisser Olivier Niyungeko dit Mutombola diriger ses poulains ce dimanche 19/02/2012. Présence indispensable de Mutombola au Stade a martelé Nyenimigabo. Et pour cause : la sanction prise par Nsekera à l’endroit de Mutombola n’est pas connue de la CAF. Pour la bonne et simple raison que cette dernière n’a reçu aucune lettre  relative à la sanction infligée à Olivier. Bravo Monsieur le Ministre pour cette prise de décision sage et courageuse ! Nous lui demanderions de faire autant pour l’Equipe Nationale. Parce qu’il y a manque d’objectivité dans le choix de certains entraîneurs. Car, des coachs idoines sont mis sur la réserve parce que ne plaisant pas à la Présidente de la FFB.

Aussi, nous lui prions de bien vouloir chercher ça et là des sponsors pour les Intamba. C’est un parmi les rôles qui lui sont dévolus.

Concernant ce match, que dire de son compendium ?
D’entrée de jeu, LLB Academic se rue à l’attaque via Abdulazak Fiston hyper remuant. Et causant une peur panique dans le camp adverse. Sa vitesse d’exécution et ses démarrages obligent certains joueurs d’Athletico Semu à ramasser des cartons jaunes. Visiblement, une information venant de je ne sais où a été donnée à cette équipe de la Guinée équatoriale. Pour faire un marquage strict sur Fiston. Chaque fois qu’il avait le ballon, son vis-à-vis devait le mettre par terre de façon musclée ! D’où ces cartons jaunes que l’arbitre n’hésitait pas à brandir !
Chose habituelle ici chez nous : manque de réussite devant les bois adverses. Déjà en première mi-temps, LLB Academic pouvait faire la différence avec plus de réalisme et de concentration devant les bois d’Athletico Semu. Il faut dire que la pluie diluvienne s’étant abattue sur Bujumbura une heure avant le match n’a pas  permis aux deux équipes de jouer balle au sol. Car, des flaques d’eau situées à divers endroits du terrain ont carrément freiné la circulation de la balle et le jeu de passes.
Rares sont les occasions en première mi-temps où Athletico Semu a pu franchir la zone de vérité adverse. Par contre, LLB Academic a littéralement assiégé son adversaire. Si bien que ce dernier, acculé, ne trouvera pas mieux à faire que d’opérer un jeu défensif. Très peu de contre-attaques côté Athletico Semu. Ces dernières n’ont causé pratiquement aucun danger dans la zone de LLB Academic. Fin de la première mi-temps sur un nul vierge de zéro but partout (0-0).
En seconde mi-temps, Mutombola opère des changements salutaires pour son équipe. Et là, les choses bougeront vers un aller-mieux ! A l’image de ce débordement magnifique de Rachid Léon sur le flanc droit qui voit Abdulazak Fiston bien placé dans l’axe central en pleine surface de réparation. Frappe instantanée et but imparable !!! 1er but de LLB Academic salué par les supporters de Vital’O et d’Inter Star. Les seules équipes à Bujumbura ayant un nombre significatif de supporters. Ce jour-là, tous se sont rangés du côté de LLB Academic. Bravo pour ce comportement patriotique ! Car, LLB Academic jouait en défendant l’image de marque du Burundi. Le 1er but de LLB Academic a été inscrit à la 70’.  
Pas question de lâcher prise ont dû se dire les poulains de Mutombola. Car, à la 73’, Rachid Léon (encore lui), s’empare du ballon sur l’aile droite après l’avoir élégamment subtilisé à son adversaire. Centre à terre parfait ! Abdulazak Fiston, un peu en déséquilibre, reprend la balle en pivot. Et du pied gauche, son tir croisé expédie la balle au fond des filets ! 2ème but ! Doublet de Fiston Abdulazak !  Ses adversaires n’avaient pas tort de le craindre avant le match. Mais alors, qu’ont-ils fait pour le contrecarrer ? Ou alors, ont-ils été incapables de le stopper net ? Est-ce un aveu d’impuissance ?
A partir de cet instant, Athletico Semu est invisible sur terrain. On ne voit qu’une seule équipe : LLB Academic. Domination nette et sans bavures ! A telle enseigne que LLB Academic, dans un grand jour, va corser l’addition en inscrivant un 3ème but à la 83’ faisant vibrer tout le stade ! Même scénario que les deux buts précédents. Rachid Léon, à l’aise sur son côté droit, voit Abdulazak Fiston bien démarqué dans les 16 mètres, mais à la limite du hors-jeu. Coup de tête superbe envoyant la balle dans les bois de cette malheureuse formation équato-guinéenne. 3ème but signé par Abdulazak Fiston ! Triplet de ce jeune garçon plein d’avenir. Fin du match sur cette victoire burundaise de trois buts à zéro (3-0). Bravo !
Il faut avouer qu’Athletico Semu n’est pas un adversaire de taille. Tant mieux pour LLB Academic qui a été gâté par le tirage au sort. Précédemment, nos équipes tombaient sur des clubs du Cameroun, du Nigeria, du Maroc, de l’Egypte lors du tour préliminaire. Et s’inclinaient à ce stade précoce des coupes africaines.

Sota2

Olivier Niyungeko dit Mutombola : coach de LLB Academic ( photo Thierry Niyungeko du Journal Iwacu )

Olivier Mutombola, en bon coach, évite d’aller vite en besogne. « Attention ! On n’est pas encore qualifié ! Cette équipe équato-guinéenne joue physique, et peut faire une remontée spectaculaire chez elle. Tout est possible. Raison pour laquelle je vais travailler le mental de mes garçons pour leur demander de rester concentrés lors du match retour. Nous avons 15 jours pour préparer avec beaucoup de sérieux cette manche retour. »
Depuis une dizaine d’années si pas plus, aucun club burundais n’a réussi à dépasser le cap des préliminaires en coupes africaines. Du moins, jusqu’à ce jour ! LLB Academic va-t-il panser nos blessures en accédant au 2ème tour (16ème de finale) ? Et partant redorer l’image du football burundais ? Bien malin qui peut le dire ! En tout cas, ce 3-0 est une avance confortable. Reste à préserver cet acquis dans deux semaines à Malabo !
Olivier, bonne chance ! Tous les barundi sont derrière toi !

Patrick Sota

Publié dans Non classé | 2 Commentaires »

Résultats de la 1ère journée en Ligue B Intérieur du pays (édition 2012)

Posté par patricksota le 20 février 2012

Résultats de la 1ère journée en Ligue B Intérieur du pays

 

 Résultats de la 1ère journée

Jour

Date

Heure

Lieu

Equipes

Equipes

Score

Samedi

18/02/2012

15h

Kanyosha

Volontaires

Mugina

 0-0

15h

Rumonge

Boundès

Wazee

 0-1

15h

Gatumba

Delta Star

Abawigeze

 2-0

15h

Ngozi

Le Messager Ngozi

Olympique Star

 3-1

15h

Kayanza

League Boys

Olympic Muremera

 0-2

15h

Gitega

Musongati

Aigle Noir

 2-2

 

 

 Patrick Sota

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

123456
 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog