Tirage au sort à l’AFB (3ème division)

Posté par patricksota le 2 décembre 2011

 

Résultats du tirage au sort d’hier

Dans 15 jours, les équipes qualifiées pour les quarts de finale se rencontreront comme suit :

Centre Jeune Atletique – AC Tanganyika

Rukinzo FC – Les Lierres

Atletico – Procobu FC

TBC – Anakonda (en lieu et place du Messager FC).

Le Messager FC sous haute surveillance de Lydia Nsekera

A l’Association de Football de Bujumbura (AFB), un scandale vient de se produire. Encore une balourdise de Lydia Nsekera !

En 3ème division, Le Messager FC termine premier de la poule C et obtient son ticket pour les quarts de finale. Les Lierres, équipe sortie deuxième dans le même groupe, devient première. La formation d’Anakonda, sortie troisième, devient deuxième.

Le Messager FC, sorti premier, n’est pas autorisé à poursuivre la compétition. Et son billet arraché de dur labeur pour les quarts de finale lui est retiré par la Présidente de la FFB au profit d’Anakonda. Dans notre entendement, c’est Le Messager FC qui aurait dû être qualifié pour les quarts de finale. Et bien non, martèle Nsekera.

Son explication : comme il existe déjà Le Messager en Ligue B Bujumbura (2ème division), au cas où cette équipe du Messager évoluant à l’AFB (3ème division) monterait l’an prochain en seconde division, il y aurait 2 équipes du Messager en Ligue B Bujumbura. Comprenez-vous ? C’est, selon Nsekera, contraire au règlement.

L’on est en droit de se demander pourquoi avoir attendu la fin des matchs de poules pour prendre une décision aussi brutale et déchirante.  Du reste, les efforts consentis par cette équipe du Messager pour sortir première de sa poule tombent à l’eau ! Enorme travail devenu vain presqu’au finish ! C’est injuste tout de même !

De plus, qui dit que Le Messager sortirait vainqueur de ce championnat à l’AFB ? Au stade actuel de la compétition, comment peut-on stopper net l’ascension de cette équipe bien avant le déroulement des quarts de finale ? Nsekera prédit l’avenir et pense déjà que Le Messager doit gagner ce championnat. Donc, il faut l’arrêter maintenant ! Mesure antisportive !

Sachez que le responsable du championnat de l’AFB en la personne de Néné se dit étonné et foudroyé par cette mesure. Selon lui, cette décision ne figure nulle part dans le règlement de l’AFB. Comme Nsekera prétend se conformer au règlement de la FFB, Néné demande qu’une correspondance dûment signée par Nsekera lui soit transmise. Pour ne pas que l’opinion voit en lui un mal absolu. Sait-on jamais ! Dans la dite correspondance, il demande aussi que soit mentionnée la mesure ayant été appliquée pour barrer la route à cette jeunesse montante du Messager FC. Autrement dit, sur quoi s’est basée Nsekera pour empêcher l’équipe du Messager de poursuivre son aventure. C’est un dossier à suivre…

Les personnes suivant de près les méandres de la politique burundaise y voient autre chose. En réalité, ces équipes du Messager sont des écoles de football fondées par le Chef de l’Etat Pierre Nkurunziza. D’où, ceux qui encadrent ces équipes seraient proches du CNDD-FDD, parti au pouvoir. En permettant à ces équipes de prendre racine dans les organes du football burundais, notamment à l’Assemblée Générale, des voix s’élèveraient pour réclamer le départ de Nsekera. Pour être remplacée par un membre effectif du CNDD-FDD. Politique et football se rencontrent toujours quelque part. Donc, Nsekera se battrait bec et ongle pour stopper net l’ascension de ces équipes dirigées par des membres du parti au pouvoir. Pour préserver son fauteuil. Histoire de sauvegarder ses intérêts.

Voilà, disent certains, pourquoi ces équipes du Messager trouvent dressés devant elles des obstacles chaque fois qu’elles veulent monter dans les divisions supérieures. Partagez-vous cette façon de concevoir les choses ? Vos réactions sont les bienvenues.

La profession nous oblige de rester au dessus de la mêlée. Mais, crier gare devient un impératif dès lors que l’injustice s’érige en mode de gouvernement. C’est le cas à la FFB.

Car, s’il s’agit d’un problème d’appellation (2 clubs portant le même nom), qu’on demande aux dirigeants du Messager FC de changer le nom de leur équipe. C’est aussi simple que ça. Mais, il n’est pas question de barrer la route à une équipe ayant terminé première de son groupe. Et ce, de manière tout à fait régulière ! Sans la moindre fraude au cours du championnat !

Cette nième gaffe de Lydia Nsekera devrait interpeller l’Assemblée Générale de la FFB pour mettre un terme à ce système maffieux et antisportif.  2/3 des membres de la dite Assemblée suffisent pour sortir notre football de cette cangue. A eux de prendre leurs responsabilités !

Si tel n’est pas le cas, cette Assemblée Générale serait coupable de non assistance à football en danger ! Tôt ou tard, l’Histoire les jugerait !

 

 


 Patrick Sota

Une Réponse à “Tirage au sort à l’AFB (3ème division)”

  1. yep yep dit :

    Je pense que parfois tu as raison mais pour celà il faudrait que tu te renseigne un peu. je veux bien que tu n’aime pas Nsekera mais il existe nulle part au monde où deux club avec le même nom ou pire encore avec le même propriétaire jouant dans la même division. c’est pour ça que Barça B ou Villareal B ne monte jamais en promière division pareil pour bcp d’autre club.
    je sais que tu ne vas pas publier ceci évidemment mais parfois il faut reconnaitre que cette dame que tu détestes tant ne fais pas que des erreurs. En tout cas question gestion il y a bien pire dans notre pays, je ne la connais pas mais le changement me fait peur. le fait qu’il y a un championnat qui commence et qu’il se termine ou que le bdi arrive à battre l’Ouganda ou le Rwanda connaissant la situation de notre pays ça me suffit même si ça peut être mieux.

Répondre à yep yep Annuler la réponse.

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog