• Accueil
  • > Non classé
  • > Le Ministre Nyeninmigabo monte au créneau et demande à Kenya Airways de s’expliquer

Le Ministre Nyeninmigabo monte au créneau et demande à Kenya Airways de s’expliquer

Posté par patricksota le 23 novembre 2011

2 Réponses à “Le Ministre Nyeninmigabo monte au créneau et demande à Kenya Airways de s’expliquer”

  1. IRENEE dit :

    Non, non, non. Qu’il demande des explications ou pas, il n’y avait pas de valonté de préparer l’équipe. Même la date du 14 nov 2011 à laquelle on espérait arriver à Bujumbura était trop tard. Comment est-ce que on peut être en retard chez soi? Equipe ya Lesotho yari imaze ibiri yabatanze gushika. Même umwansi yakwibundiye canke akagutanga gushika murugo rwawe ategerezwa kukunesha.
    Donc, cette demande d’explication est inutile, nous avons raté une bonne occasion pour être remarqué internationalement.
    Voilà un autre tournoi facile va commencer (CECAFA), je me demande si on s’y est préparé. La seule façon de récupérer la confiance des fans Burundais est de rentrer avec une coupe.

    Encore une fois mon cri  » NSEKERA et NYENIMIGABO,dé ga geeez!! », comme ça vous seriez partis avec honneur.

  2. sendazirasa dit :

    LIÈGE – Mise en question par Tchite et son entourage, l’Union belge a réagi par la voix de son porte-parole, Stefan Van Loock : « J’ai entendu les critiques du joueur à notre égard, mais nous en avons fait plus que ce qu’on pouvait. Oui, nous avons bien demandé à la FIFA si nous pouvions sélectionner Meme. Elle nous a répondu qu’elle ne pouvait pas nous donner de garantie. Que, si nous l’alignions, c’était sous notre propre responsabilité. Et, qu’à notre place, elle ne le ferait pas. » Une version confirmée par la FIFA elle-même, que nous avons contactée. Assez rôdée pour ne pas fournir les arguments qui nourriraient ses pourfendeurs, l’instance mondiale refuse de répondre par « oui » ou par « non » à la fameuse question, mais fournit plutôt un « essayez, et vous verrez »… Ce qui refroidit la Maison de Verre, qui n’a pas envie de voir un résultat glané avec Tchite être attaqué par un adversaire au comité disciplinaire de la FIFA. « On a essayé de trouver une solution à l’amiable, prévient Alfred Raoul, conseiller de l’attaquant, qui rappelle combien le dossier Tchite contient des zones d’ombre (faux passeport produit par une fédération, qualification frauduleuse, non-respect du code de nationalité). Mais on va maintenant devoir passer par la voie juridique. » En attendant, il a convié l’Union Belge à un débat, sur le plateau de la RTBF.

    St.L.

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog