• Accueil
  • > Non classé
  • > Inauguration du Stade Urukundo de Ngozi et discours du Chef de l’Etat

Inauguration du Stade Urukundo de Ngozi et discours du Chef de l’Etat

Posté par patricksota le 1 août 2011

 

Les invités

 

 

Le Messager FC sur le terrain du Stade Urukundo

 

 

Source : www.remafm.com

 

Ce 29 juillet a été pour la commune Buye de la province Ngozi (nord du Burundi) un jour d’allégresse avec l’ouverture officiel d’un stade moderne, baptisé URUKUNDO (amour en kirundi) construit par l’Académie de football Le Messager Football Club, la première école de football au Burundi dont le Père de la Nation Pierre Nkurunziza est lui-même Président Fondateur.

Plus de cinq mille personnes dont des hauts cadres de l’Etat, des grands hommes d’affaires, des dirigeants d’entreprises, des diplomates, des sportifs et d’anciens sportifs, etc. ont répondu à l’invitation du Chef de l’Etat en se rendant à Buye pour contempler ce joyaux situé à environ six kilomètres du chef-lieu de la province et qui est sans conteste le plus grand stade du Burundi et se classe parmi les stades professionnellement équipés de la région de l’Afrique de l’Est.

Rien n’a manifestement été oublié. Tambours, acrobatie, danses folkloriques, témoignages touchants et … feux d’artifice pour marquer à jamais ce grand jour de fête qui concrétise un rêve d’enfance du seul chef d’état au monde qui détient un brevet d’entraîneur de football délivré par la FIFA.

 

Intégralité du discours du Président de la République du Burundi lors de l’inauguration officielle du Stade Urukundo, érigé en commune Buye de la province Ngozi ce 29 juillet 2011.

Distingués Invités, Mesdames, Messieurs,

1. Que Dieu le Tout Puissant et Miséricordieux qui nous a préservé jusqu’à ce jour, soit loué pour sa bonté et sa générosité envers la population burundaise.

2. Ce vendredi, le 29 juillet 2011, nous avons un réel plaisir et une grande satisfaction à l’occasion des cérémonies inaugurales de ces infrastructures qui nous tenaient fortement à cœur depuis 1992.

3. L’idée d’investir dans le sport nous a en effet habités depuis bien longtemps, dès la fin de notre formation académique à l’Université du Burundi. En effet, notre mémoire de fin d’études traite en grande partie des bienfaits du sport et de l’importance des écoles de sport (les académies). J’ai dès lors nourri le rêve de faire du sport un mode de vie, au lieu de le prendre pour un simple jeu de loisir.

4. Les infrastructures diverses que nous inaugurons aujourd’hui sur ce site, sont l’aboutissement d’une longue réflexion sur l’application de ce travail de recherche de fin d’études que nous avons réalisé. En effet, le sport est un outil important de préservation de la santé physique et mentale, et contribue au développement socio-économique des peuples et des nations. C’est aussi un ingrédient de la gestion pacifique des conflits qui surviennent dans les communautés.

5. Ce Stade baptisé « URUKUNDO », — ce qui signifie « amour » ou « charité » — que nous ouvrons aujourd’hui, constitue un foyer autour duquel il devient possible pour nos jeunes de travailler et de préparer leurs projets d’avenir de manière constructive. Plus d’un s’étonnent en effet qu’au cours des dernières années, nous nous soyons toujours associés aux populations rurales pour promouvoir le sport à travers le football

6. Notre participation à plus d’une centaine de matches dans différents coins du pays ces cinq dernières années nous a amené, en plus de nos connaissances théoriques en la matière, au constat que le sport contribue à créer des conditions favorables à la mobilisation communautaire en faveur d’autres idéaux, en l’occurrence la paix et le développement. En témoignent les milliers d’écoles primaires et secondaires, les centres de santé, les plantations d’arbres fruitiers ainsi que l’organisation des populations dans des associations où nous avons personnellement encadré mille deux cents associations à travers tout le pays.

7. Nous sommes pertinemment convaincu qu’à travers le sport, les jeunes peuvent contribuer à leur propre épanouissement, à l’épanouissement social, économique, physique, familial et de toute la nation burundaise.

8. Voila ce qui nous a amené à la création d’une école de football « Le Messager FC », à la construction de ce splendide stade, et à entreprendre d’autres initiatives du genre à travers tout le pays. Avec l’inauguration des présents locaux, nous pouvons aujourd’hui affirmer que notre rêve est devenu réalité : car nous sommes passés d’une école à une académie.

 

Distingués Invités, Mesdames, Messieurs,

9. Que Dieu soit loué pour nous avoir comblé de ses bénédictions car rien n’aurait été possible s’Il ne nous avait pas donné des Amis pour appuyer ce projet qui, nous devons l’affirmer, était assez ambitieux. Grâce à Lui, nos contacts ont été fructueux et nous ont permis de trouver les moyens nécessaires pour réaliser tout ce que vous voyez autour de vous.

10. Nous saisissons donc cette opportunité pour remercier de tout coeur tous ceux qui nous ont prêté main forte par leurs appuis multiformes, et dont les représentants partagent en ce moment même cette joie et cette fierté méritées.

11. Notre reconnaissance s’adresse également à tous nos éducateurs représentés à ces cérémonies par les illustres professeurs et enseignants qui nous ont guidés tout au long de notre parcours scolaire et académique. Nous portons au fond du cœur chacun d’entre vous car votre apport a été pour nous un élément sans lequel on ne se serait pas réuni ici et aujourd’hui pour fêter ces réalisations. Sans vous, nous n’aurions jamais pu concevoir et réaliser un tel projet.

12. Quand nous avons débuté le programme d’académie de football en 2004, nous avions pour objectifs :

La détection des jeunes talents sportifs pour le perfectionnement ;

Promouvoir et faciliter la pratique du sport en général.

Faire du sport un mode de vie

Encadrement orienté des jeunes

Faire du sport un outil d’émulation, de réhabilitation pour les jeunes.

Conscientiser les jeunes des bienfaits que peut apporter le sport sur la santé, sur le plan social et économique.

Créer et entretenir des liens d’amitié avec d’autres associations ou clubs ayant les mêmes objectifs.

 

Distingués Invités, Mesdames, Messieurs,

13. A ce jour, nous pouvons nous réjouir du pas déjà franchi. Cinq centres de formation des jeunes sont déjà fonctionnels à Bujumbura, à Gitega, ici à Ngozi, à Rumonge et à Nyanza-Lac. Chacun de ces centres encadre une soixantaine de jeunes répartis dans trois catégories en fonction de leur âge (moins de 12 ans, moins de 16 ans et moins de 19 ans)-Nous déplorons au passage la mort d’un de ces jeunes, Feu Gaël, suite à une maladie. (Une minute de silence en mémoire du disparu).

14. Tous ces jeunes bénéficient gratuitement des équipements sportifs en l’occurrence les maillots, les ballons, les chaussures, … Ils sont en outre ravitaillés après les entraînements, soignés et déplacés par l’académie. Tous ces efforts visent à assurer une bonne éducation de ces jeunes et à leur inculquer l’engouement de l’excellence afin qu’ils puissent un jour se hisser au rang des stars mondiales du ballon rond. Pourquoi pas un jour un Drogba burundais ! Car, comme disait le célèbre tennisman et écrivain afro-américain, Arthur Ashe – qui n’est plus de ce monde d’ailleurs—Dieu ait son âme ! « Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation » ! Nos jeunes peuvent donc être les Drogba ou les Maradona de demain, s’ils sont animés de bonne volonté d’aller de l’avant.

15. Concernant le présent stade URUKUNDO qui nous accueille en ce moment, nous sommes allés nous ressourcer auprès d’autres académies sœurs des pays africains tels que le Ghana, le Sénégal et la Côte d’Ivoire. L’expérience de ces pays nous a inspiré et encouragé à commencer et nous sommes maintenant face à une académie sportive en bonne et due forme.

16. Un autre aspect important est celui de la formation sur le tas. Lorsque nous avons débuté ce projet qui vient de durer sept ans, nous avons pu créer l’emploi et permettre la formation des ouvriers en techniques de construction sur le tas. Ils sont environ deux cents maçons actuellement titulaires formés par des maçons chevronnés en provenance de Bujumbura dit rural. Notre académie est ouverte à toutes les catégories sociales burundaises et à toutes les nationalités. Présentement, il inclut en son sein des jeunes de nationalités burundaise, rwandaise, congolaise et française et nous envisageons favoriser davantage cette ouverture et l’étendre à d’autres pays africains et d’autres coins du monde grâce aux jumelages. Nos perspectives :

17. Nous voudrions informer nos donateurs ici présents que leurs contributions nous ont permis, non seulement de construire le présent stade, mais aussi d’apporter notre soutien aux autres projets similaires en cours dans le pays Il s’agit de : un stade à Ruyigi, un stade à Kayanza, un stade à Gitega, un stade à Rumonge, deux stades à Muramvya et bientôt trois autres, à Cankuzo, Bubanza et Kabezi en province de Bujumbura. Tous ces projets s’inspirent de notre expérience à travers les travaux communautaires. Ils bénéficieront aussi de notre expertise en la matière car, comme nous aimons souvent le dire, une province ou une commune sans stade, c’est comme une maison sans salon. Il sied de rappeler qu’il nous est parfois arrivé d’annuler un match suite à l’impraticabilité du terrain.

18. Notre académie a une vision : C’est la vision 2030 où chacun des quatre autres centres pré-cités aura un stade et une académie de football. Ce n’est pas seulement le football, nous comptons aussi faire des académies de handball, de basketball, de volleyball et d’athlétisme. Et cela va commencer avec l’inauguration du stade de Rumonge en construction au sud du pays qui pourra intervenir à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de l’indépendance de notre pays. Selon les prévisions, l’inauguration du stade de Rumonge devrait intervenir avant le 15 juillet 2012. Nous espérons bénéficier de la même bienveillance de la part de nos amis et de nos sponsors que vous êtes afin de réussir cette vision.

19. Notre souhait ardent est qu’en l’an 2025, nous ayons un quart des jeunes en formation qui auront atteint le niveau professionnel. Pour faciliter les contacts avec le monde sportif de haut niveau, les différents stades en construction seront dotés d’un réseau internet performant, à commencer par celui-ci. Devenus professionnels, tous les anciens de l’académie seront encadrés afin qu’ils œuvrent pour le bien de ce dernier par leurs appuis et par leur implication dans la gestion du club. Ils deviendront d’office membres d’honneur du Messager FC. Il en est de même des vétérans qui seront appelés à participer comme entraîneurs des jeunes en formation.

20 .Après la carrière sportive, l’académie pourra aussi encourager les professionnels à orienter leurs revenus dans des projets de développement à l’instar des autres grands clubs tels que le club égyptien Arab contractors qui investit dans des secteurs tels que les hôpitaux, les hôtelleries, les entreprises de construction, …

21. Afin de renforcer nos liens d’amitié et de partenariat, un mini- championnat sera organisé en septembre de cette année, à ce même endroit, auquel participeront les académies de football des pays qui nous ont inspiré à savoir le Ghana, le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Le grand public burundais sera convié à cet événement pour assister à ces matches de gala.

 

Distingués Invités, Mesdames, Messieurs,

22. Nous réitérons nos sincères remerciements à vous tous ici présents pour vos divers apports. Certains d’entre vous ont contribué en espèce, ce qui nous a permis d’acheter les matériaux de construction et de payer la main d’œuvre. Pour d’autres, vous nous avez appuyé en nature en nous octroyant des lots importants de ciment, des carreaux, de la peinture, des armoires, des tables, des vivres, des fers à béton, des lits, des véhicules, des chaussures, du carburant, des camions pour le transport des matériaux, de divers équipement pour la gymnase, … Ces dons nous sont venus de partout, de l’intérieur comme de l’extérieur du pays, en Europe, aux Etats unis, en Asie et dans divers pays africains.

23. Que tous ceux qui, d’ici comme de loin, ont contribué pour la réussite de cette œuvre, trouvent ici l’expression de notre profonde gratitude. C’est en effet grâce à vous tous, chers amis, que nous sommes réunis ici en ce jour.

24. Je profite de cette opportunité pour annoncer aux invités d’honneur présents qui nous ont soutenus par leurs sponsors, qu’ils pourront devenir membres d’honneur de notre académie s’ils en font la demande. Ils auront en outre accès gratuit au stade los des matches ou pour faire du sport.

25. Nous disons aussi merci au gouvernement du Burundi qui a consenti des efforts remarquables en acceptant d’accorder une attestation d’exonération pour le matériel utilisé dans la construction de ce stade.

26. Nous ne manquerions pas de remercier et de féliciter les services de sécurité qui n’ont ménagé aucun effort pour que les travaux de construction du présent stade se fassent en toute quiétude. Il convient de souligner qu’aucun cas de vol n’a été rapporté depuis le début de ce projet jusqu’à ce jour.

27. Permettez-nous enfin de vous exprimer encore une fois notre joie pour avoir répondu à notre invitation. Votre présence ici témoigne de votre engagement à rester à nos côtés pour la réussite de ce programme. 28. En clôturant notre propos, nous souhaitons longue vie à l’Académie de Football Le Messager FC.

 

Vive le Sport au Burundi,

Que Dieu vous bénisse,

Nous vous remercions de votre aimable attention.

 

Sachez que :

Nos lecteurs voudront bien nous excuser car nos envoyés spéciaux partis à Ngozi prendre des photos ne sont pas encore de retour jusqu’à l’heure où je vous parle. Les seules images que nous pouvons vous montrer proviennent du site de la station Rema fm (www.remafm.com). Dès leur arrivée à Bujumbura, nous ferons tout pour publier d’autres photos relatives à ces cérémonies d’ouverture tenues à Buye (Ngozi). Ce stade est le seul jusqu’ici, ici chez nous, pouvant accueillir des rencontres nocturnes car il est hyper éclairé.

 

 

patricksota.jpg

 

 

 

 

Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

 

 

 

Une Réponse à “Inauguration du Stade Urukundo de Ngozi et discours du Chef de l’Etat”

  1. Fiston dit :

    Merci pour l’information. Mais je pense qu’il faut améliorer la qualité des photos, et aussi prendre des photos qui va nous montre comment est le stade. on entend dire que le stage de Ngozi est plus bon que le stade prince louis Rwagasore, avec ces photos on ne voit pas bien. Il fallait nous montrer tous les cotés du stade pour bien le fusionner. Merci

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog