Des commentaires de l’opinion sportive

Posté par patricksota le 15 mars 2011

 

Quelques commentaires de l’opinion sportive

 

Cette liste des Hirondelles burundaises suscite pas mal de réactions venant de l’opinion sportive. Nous avons le devoir de vous le dire.

 

Des absences remarquables sont à signaler :

Kwizera Pierrot d’Athletico est le meilleur milieu défensif parmi les locaux. Du moins, jusqu’ici. Qui plus est, Pierrot a des qualités offensives, car il tire de loin, et ses frappes en force sont précises pouvant surprendre n’importe quel goal keeper. Sa récente fugue vers Oman serait-elle la cause de son exclusion en Equipe Nationale ? Nous ne le savons pas. Présentement, il est dans nos murs et ne souffre d’aucune blessure. Grosse absence !

Nkurunziza D’Amour de Vital’O n’a pas d’égal parmi les locaux au poste d’arrière latéral droit, ça crève les yeux pour qui a suivi de près la phase aller du Championnat National. Or, le sélectionneur Adel Amrouche n’est venu qu’à la fin de la dite phase. Beaucoup de matchs lui ont échappé. En revanche, son adjoint, Amars Niyongabo (contesté par une bonne partie de l’opinion sportive vu ses contre-performances en Equipe Nationale) a suivi toutes les rencontres. Il est idéalement placé pour apprécier les éléments idoines ou non. Ses choix sont-ils judicieux ? A chacun d’y répondre. Me concernant, les joueurs sélectionnés sont valables. Mais, ces deux absences susmentionnées pèsent en notre défaveur parmi les locaux. Je suis d’accord avec ceux qui le disent.

Mbakiye Miami jouant à Oman (1ère division) : Pour l’heure, la perle de Vital’O ayant jeté son dévolu sur un club d’Oman est le meilleur buteur dans cette contrée lointaine. Même ici, Miami a sauvé Vital’O plusieurs fois. Dribbleur avéré, il est capable de dérouter la défense adverse obligeant celle-ci à commettre des fautes dans la surface de réparation. Penalty par-dessus le marché ! Très percutant ce garçon ! Avec une incroyable vitesse d’exécution. Très rapide sur une distance de 30 mètres. Le Championnat d’Oman est très peu connu me diriez-vous. Je n’en disconviens pas. Mais, contrairement à certains joueurs burundais venant de l’extérieur, Miami joue bel et bien et marque des buts. Pourquoi alors n’a-t-on pas fait appel à lui ? Vaut-il moins que tous ces éléments appelés et ne jouant pas en Europe ? Je ne pense pas !

Gaël Bigirimana de l’Académie de Coventry (Angleterre) : Né en 1993, ce jeune burundais figure maintenant dans l’équipe A de Coventry. Parmi les onze jouant régulièrement, Gaël n’a pas encore sa place vu son jeune âge. Mais, il est à chaque fois sur les feuilles des matchs de cette célèbre formation de Coventry. Parmi les vingt cinq, Gaël y est. Pas mal pour qui connaît la force et la valeur du championnat anglais. Récemment, nous vous avions dit que certains médias sportifs anglais ne tarissent pas d’éloges à son endroit voyant en lui un futur Mickael Essien, le ghanéen. Et ce, de par ses qualités défensives au milieu du terrain. A n’en pas douter, il vaut mieux que tous nos médiateurs, sauf peut-être Saïdo Ntibazonkiza qui est un génie vu ses talents offensifs. La même question revient sur toutes les lèvres : pourquoi ne pas aligner dans l’Equipe Nationale un joueur de cet acabit ? Un jeune qui monte… Il méritait d’être avec Ntibazonkiza et Nahayo sur le terrain. Dommage !

 

NB : Comprenons-nous, il ne s’agit pas de se substituer aux entraîneurs. Mais, lorsque des inquiétudes sont exprimées, il faut en tenir compte. C’est honnête et sportif. Du reste, les sélectionneurs sont humains. A ce titre, ils peuvent se tromper en opérant des mauvais choix. Raison pour laquelle, ils doivent se soucier des verdicts de l’opinion. Notons qu’il arrive que cette dernière se plante à plein tube. Elle n’a pas toujours raison. Soyons honnêtes nous aussi !

Un manquement de la FFB à mentionner : des burundais pullulent en Europe dans divers centres de formation. Mais ne sont pas connus de la Fédération. Quelle lacune impardonnable ! Voilà comment le Rwanda et la RDC nous prennent des joueurs pleins d’avenir. A quand l’identification de tous les burundais jouant sous d’autres cieux ? Notre Direction Technique Nationale devrait d’abord faire en sorte que la FFB ait un site web pour correspondre avec l’extérieur. Et ensuite, un plan de travail dans lequel figureraient les outils nécessaires à l’épanouissement de nos talents. Aussi bien ceux d’ici que ceux de l’extérieur via une vision à court, moyen et long terme. Le Gouvernement se chargerait alors de chercher les fonds pour mener à bien ce plan via une bonne matérialisation. A chacun son métier et les vaches seront bien gardées.

 

 patricksota.jpg

 

 

 

Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

 

Laisser un commentaire

 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog