• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Nouvelles en bref

Posté par patricksota le 31 janvier 2011

 

 

Quelques nouvelles brèves

 

Pour ceux qui voudraient connaître les résultats complets du tour préliminaire des deux coupes africaines (Ligue des Champions et Coupe de la CAF), prière de consulter le site de la CAF (www.cafonline.com) lié au présent Blog de Patrick Sota. Vous y trouverez pas mal d’informations y relatives.

A Bujumbura, le Championnat National en Ligue A se poursuit et le premier match du week-end aura lieu ce vendredi 04 février 2011 au Stade Prince Louis Rwagasore à 16 heures. Choc des chocs entre Athletico Olympique et Vital’O FC. Rencontre très attendue !

 

Voici les affiches de la 8ème journée :

Vendredi 04 février 2011 à 16h : Athletico Olympique – Vital’O

Samedi 05 février 2011 à 14h (Bujumbura) : Prince Louis – Maniema Fantastique

                                        à 16h (Bujumbura) : Union Sporting – LLB Academic

                                        à 15h (Gatumba) : Espoir – Flamengo

Dimanche 06 février 2011 à 14h (Bujumbura) : Muzinga – Academie Tchité

                                             à 16h (Bujumbura) : Royal FC – Inter Star

 

Inutile de dire que vous aurez, à n’en pas douter, les résultats de ces rencontres locales comptant pour le championnat de première division. A suivre…

Gardez la bonne humeur malgré les échecs répétitifs de nos équipes !

 

 

 patricksota.jpg

 Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Vital’O n’est pas en bonne posture pour passer le tour préliminaire

Posté par patricksota le 31 janvier 2011

  

Coton Sport Vital'O

Kanyankore Yaoundé (coach de Vital'O)


 Denis Lavagne (coach de Coton Sport)

 

 

Vital’O FC a joué contre plus fort que lui !

 

Match très difficile pour les mauves et blancs. Pourtant, la partie avait bien commencé pour Vital’O qui a inscrit deux buts en l’espace de trente cinq minutes. On y a cru ! La foule venue assez nombreuse au Stade Prince Louis Rwagasore s’est enflammée. C’était sans compter sur cette équipe camerounaise talentueuse avec un jeu aéré, limpide et une condition physique qui a mis à mal les poulains de Kanyankore.

A la huitième minute de la rencontre (8’), Bangama donne une passe en profondeur à Tambwe Amissi qui, aux prises avec un défenseur central de Coton Sport, oblige ce dernier à marquer contre son camp. Et ce, saisi par une panique visible à l’œil nu. Premier but de Vital’O contre le cours du jeu car ce sont les camerounais qui semblaient dominer les débats. Notre ambassadeur en Ligue des Champions se sentira poussé des ailes grâce à ce but intervenu presque de manière impromptue !

Les mauves et blancs repliés en défense vont profiter d’une brèche béante à la défense centrale pour y faire quelques assauts. A l’image de ce ballon mal négocié par la défense et mal intercepté par Moumine Kassoure, le goal keeper de Coton Sport. Tambwe Amissi ne se fera pas prier pour la mettre au fond des filets ! Deuxième but ! C’est le délire, côté spectateurs ! Nous jouons la vingtième minute de la première partie (20’). Jusqu’ici, Vital’O obtient deux buts contre le cours du jeu car Coton Sport est plus entreprenant et assiège les mauves et blancs.

Qui plus est, malgré ces deux buts encaissés, les camerounais vont multiplier leurs assauts dans le camp burundais faute d’une médiane fébrile à l’instar de Fidel Numubona, capitaine de Vital’O. Cette médiane peu en jambes et mal inspirée va obliger les défenseurs burundais à fournir un double effort : contrecarrer les percées des attaquants camerounais et essayer de communiquer avec l’attaque de Vital’O sans passer par les médiateurs parce que quasi-absents ! La fébrilité de Nimubona a eu des incidences sur Gateretse Divin et Akanakimana Bangama, deux médiateurs qui n’ont pas eu de support dans leur compartiment. Surtout Divin qui s’est pas mal défendu entre des médiateurs camerounais très solides et très techniques. Seul, que pouvait-il faire le pauvre ?

A la quarante et unième minute (41’), ce qui devait arriver est arrivé : premier but camerounais inscrit par Haman Jacques suite à une perte de la balle au milieu  du  terrain par Nimubona. Débordement à l’aile gauche par un joueur de Coton Sport qui effectue un centre pour Haman. Celui-ci est aux prises avec Nkundwanabake Cadeau, stoppeur de Vital’O, qui commet l’erreur de ne pas être premier sur la balle. Hésitation fatale ! Il aurait dû anticiper pour couper la trajectoire du ballon, ce qui n’aurait pas permis à Haman de marquer ce but ! Et bien non ! Erreur de Cadeau ! Et somptueuse reprise de volée de Haman Jacques qui ne laisse aucune chance à Nzokira Joseph, goal keeper de Vital’O. Magnifique but ! Côté Vital’O : il y a des inquiétudes ! Avec une médiane mal en point et des défenseurs acculés par la pression camerounaise. Fin de la première mi-temps sur une légère avance des mauves et blancs qui mènent par deux buts à un (2-1) malgré une meilleure possession de la balle de Coton Sport. C’est indiscutable !

La seconde partie se révèle identique à la première. Une question tient à la gorge : pourquoi le capitaine Fidel Nimubona n’est pas remplacé ? Vu sa prestation en première mi-temps, il ne méritait pas de poursuivre la rencontre. Côté Vital’O : l’attaquant Tachi sort au profit de Déo Ndayishimiye. Bangama cède sa place à Tuyishemeze Claude pour donner du jus à la médiane. Girukwishaka Jean-Marie, ailier droit, sort au profit de Nzigamasabo Stève. Pourtant, en première partie, Jean-Marie n’a pas démérité et parvenait à prendre de vitesse les défenseurs camerounais. Sortie qui a surpris plus d’un !

L’entrée de Stève va apporter un plus chez les mauves et blancs. Mais, Tuyishemeze Claude dit Commandant va mettre à profit sa robustesse pour commettre des fautes, donnant sept coup-francs si pas plus aux camerounais !

L’équipe de Coton Sport plus précise dans les passes et mieux organisée sur la pelouse va asseoir sa domination en déployant un jeu digne d’une équipe professionnelle. Comme au début du match, Vital’O FC est dominé et se replie en défense. Dans ces conditions, les défenseurs craquent et finissent par prendre un but suite à la pression exercée sur eux. Indubitablement ! A l’image de ce splendide deuxième but égalisateur marqué de main de maître par Haman Jacques, pièce maîtresse âgée de 16ans. Action individuelle sur l’aile gauche où il élimine trois joueurs de Vital’O dont deux défenseurs et envoie un missile au gardien de but  Nzokira Joseph qui n’a vu que du feu ! Un but d’école ! Ce « diable » de Jacques Haman a des dribbles percutants et une vitesse d’exécution qui me rappelle celle de Manga Onguene, ancienne gloire du football camerounais. Joueur d’une très grande classe ce Haman. A Bujumbura, il y a laissé une très bonne impression. Excellente prestation ! Score à cet instant : deux buts partout (2-2). Nous jouons la vingt-huitième minute de la deuxième mi-temps, soit la soixante-treizième minute (73ème) de la rencontre. Là, amis sportifs, Vital’O est en mauvaise posture face à une équipe de Coton Sport qui a pu remonter deux buts à l’extérieur ! Il faut le faire !

Vers la fin, la fatigue est décelable des deux côtés, surtout pour les médiateurs de Vital’O (Divin et Fidel), qui marchent sur le terrain. Les camerounais tiennent mieux ! La défense des mauves et blancs balance à l’emporte-pièce des balles aériennes à l’attaque dans un sauve-qui-peut très perceptible ! Or, la quasi-totalité de ces balles en chandelle n’a profité qu’aux camerounais parce que plus forts physiquement ! Et plus habitués à livrer des matchs d’une telle intensité. Fin du match sur ce score paritaire de deux buts partout (2-2) avec une possession de la balle nettement en faveur des camerounais. Votre serviteur dit : 70% pour Coton Sport et 30% pour Vital’O. Avec, bien entendu, des risques de se tromper. Mais, telle est ma façon de voir les choses.

Pour finir, Vital’O ne pouvait pas faire des miracles face à une équipe beaucoup mieux structurée et plus nantie en termes de moyens et d’infrastructures. Faut pas rêver ! Coton Sport compte une dizaine de sponsors dont cette grande société cotonnière très connue au nord du Cameroun. C’est une formation qui domine littéralement le championnat camerounais. Et est déjà arrivée deux fois en finale des coupes africaines : finaliste malheureux en 2008 (Ligue des Champions), et finaliste non chanceux en 2003 (Coupe de la CAF). C’est vous dire qu’elle est sur une courbe ascendante au moment où le football burundais meurt de sa belle mort !

Tenez, au prochain Championnat d’Afrique des Nations (CHAN 2011) prévu au Soudan, notre pays n’y sera pas ! Et pour cause, l’Ouganda nous a éliminés en corrigeant à Kampala notre Equipe Nationale des joueurs locaux par un cinglant quatre buts à zéro (4-0). Chez nous, les Hirondelles du Burundi avaient fait match nul face à Uganda Crans (1-1). Elimination !

A la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (CAN junior) prévue en Libye, le Burundi n’y sera pas. Demandez-moi pourquoi ? Le Tchad nous a sortis en humiliant nos juniors par un score sans appel de cinq buts à zéro (5-0) à Ndjamena. Heureusement, le Burundi a pu sauver l’honneur chez lui au match retour en s’imposant par quatre buts à deux (4-2). Là aussi, élimination au bout du compte !

Notre Equipe Nationale brille par une série de contre-performances (Tournois de la CECAFA, Tournoi du Nil, etc.) Au Tournoi du Nil, sur sept pays conviés à ce rendez-vous sportif, le Burundi a été la lanterne rouge ! Et n’est rentré qu’avec un seul point sur neuf (1/9) dont une défaite face à l’Ouganda (1-3), une défaite face à l’Egypte (0-3) et un match nul face à la Tanzanie (1-1). Soit un goal average de -5 en trois matchs livrés. Notons aussi qu’en match amical face à la sélection égyptienne olympique (les moins de 23 ans), le Burundi s’est sévèrement incliné par quatre buts à zéro (0-4). Où allons-nous amis sportifs ? C’est une descente aux enfers !

Nos clubs, depuis bon nombre d’années, ne dépassent pas le tour préliminaire des coupes africaines (Coupe de la CAF et Ligue des Champions confondues). Présentement, nous voyons mal comment Vital’O et Inter Star pourront venir à bout de leurs adversaires ! Elimination quasi-assurée !

Les dirigeants ayant en charge le ballon rond doivent comprendre que pareille situation ne peut pas perdurer indéfiniment ! Trop c’est trop ! Les amateurs du ballon rond disent ceci : une ère nouvelle, des Hommes nouveaux pour réanimer voire ressusciter le football burundais. Il a atteint le fond du précipice !

 

 

patricksota.jpg

 Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Lourde défaite d’Inter Star à Libreville devant Missile du Gabon

Posté par patricksota le 29 janvier 2011

 

Inter Star trébuche à Libreville

 

Par le biais de notre confrère Achel Niyongere se trouvant au Gabon à Libreville, nous venons d’apprendre que notre représentant en Coupe de la Confédération Africaine de Football, Inter Star, vient de s’incliner par un score sans appel de quatre buts à zéro (4-0) devant Missile du Gabon. Défaite sévère des burundais.

C’est une nouvelle moche. Et mal perçue dans nos milieux footballistiques. Est-ce un problème de fatigue à cause du voyage ? Est-ce des erreurs au cours du jeu à l’image du troisième but gabonais inscrit suite à un mauvais placement des défenseurs centraux ?

A la mi-temps, les burundais étaient menés par trois buts à zéro (3-0). En seconde partie, nos joueurs ont essayé de limiter les dégâts en ne prenant qu’un seul but. Score final : quatre buts à zéro pour Missile du Gabon (4-0). Lourde défaite. Inter Star saura-t-il renverser la vapeur à Bujumbura en remontant quatre buts ? That’s the question ! Wait and see, mais d’ores et déjà, nous pouvons dire que ce sera une mission très ardue voire titanesque. Au foot, tout est possible. Les remontées spectaculaires existent.

De toutes manières, Inter Star n’aura pas d’autres choix que d’attaquer à outrance avec le risque d’encaisser un but au cours d’une contre-attaque gabonaise. Tant pis ! Après tout, qui ne risque rien n’a rien ! Pour le cas d’espèce, mieux vaut risquer ! Nous avons mal, amis sportifs !

 

  patricksota.jpg

Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nouvelles en bref

Posté par patricksota le 29 janvier 2011

 

Nouvelles en bref

 

Nos deux ambassadeurs sportifs en coupes africaines sont fin prêts pour leur entrée en matière ce week-end du 29 au 30 janvier 2011.

Inter Star est déjà à Libreville pour croiser le fer avec Missile du Gabon ce samedi 29 janvier 2011 à 16h 30’, heure de Bujumbura. Mais et il y a un grand mais, le trio arbitral venant de la République Centrafricaine n’est pas encore arrivé à Libreville à quelques heures du coup d’envoi. Bizarre ! Il serait toujours en transit au Cameroun jusqu’à l’heure où je vous parle. Difficile de savoir si, dans ces conditions, le match aura lieu ou non. S’il n’a pas lieu aujourd’hui, ça veut dire qu’il se jouera demain à la même heure. Nous en saurons davantage dans les heures qui suivent grâce à notre confrère Achel Niyongere, parti pour la retransmission de cette rencontre internationale. A suivre…

Vital’O joue ce dimanche 30 janvier 2011 contre Coton Sport de Garoua au Stade Prince Louis Rwagasore à 15h 30’, heure de Bujumbura. Les camerounais sont arrivés à Bujumbura jeudi soir. Et doivent s’entraîner ce samedi 29 janvier 2011 à 15h 30’ au Stade Prince Louis Rwagasore pour fouler leurs pieds sur la pelouse de la rencontre. Match très attendu. Voici les prix des places : Tribune d’honneur : 10.000 francs bu, Tribunes B et C : 5.000 francs bu, Tribunes A et D : 3.000 francs bu, Pourtour : 1.000 francs bu. Ouverture du Stade : 12 heures. Fermeture : 15 heures. Les supporters sont priés de venir nombreux soutenir leur représentant en Ligue des Champions.

Yaoundé, coach de Vital’O, a déjà fait savoir à l’opinion sportive la liste de base, ça veut dire les onze éléments qui commenceront la partie. Dans les bois : Nzokira Joseph. A la défense : Kaze Gilbert dit Demunga et Nkundwanabake Cadeau (défense centrale), Nkurunziza D’Amour (arrière latéral droit) et Nkurikiye Léopold dit Kaya (arrière latéral gauche). Milieu : Gateretse Divin, Fidel Nimubona (capitaine), Akanakimana Bangama, Girukwishaka Jean-Marie dit John. Attaque : Tambwe Amisi et Tatchi.

NB : Fidel Nimubona s’est rétabli et va essayer de déployer ses énergies pour aider ses coéquipiers à livrer un bon match.

Le joueur Kavumbagu Didier d’Athletico Olympique n’est toujours pas parti. Destination : Oman. Et pour cause, il aurait un problème de passeport nous dit-on. Sachez aussi que son coéquipier Kwizera Pierrot est parti dans ce pays sans dire au revoir à qui que ce soit. Drôle d’attitude ! Il aurait déjà été admis dans un club de première division où il devrait jouer avec Mbakiye Miami, ex pièce maîtresse de Vital’O. D’ici peu, nous vous dirons ce club et autres détails y relatifs.

Valéry Nahayo, capitaine emblématique des Intamba Mu Rugamba, n’ira pas au Standard de Liège comme annoncé. Changement de dernière minute devrions-nous croire. En lieu et place de Valéry, le Standard aurait jeté son dévolu sur un brésilien dont nous vous dirons le nom très prochainement. Nahayo reste alors à Kaiser Chiefs en Afrique du Sud, mais son contrat, nous semble-t-il, expire au mois de juin 2011. On espère que Valéry se battra bec et ongle pour avoir une place de titulaire dans cette équipe. Car, ses débuts dans cette formation sud-africaine ont été couronnés de succès. Saura-t-il retrouver cette forme ou va-t-il décrocher une place dans un autre club non moins important que Kaiser Chiefs ? A suivre…

 

 patricksota.jpg

 Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Comment auront lieu les éliminatoires de la CAN 2013 ?

Posté par patricksota le 28 janvier 2011

 

Déroulement des éliminatoires de la CAN 2013

 

Compte tenu du changement de périodicité de la CAN – qui passe aux années impaires à partir de 2013 – la CAF a modifié le processus de qualification pour l’édition libyenne. A titre exceptionnel, la phase éliminatoire se déroulera sur deux tours et par matchs aller-retour à partir de janvier 2012.

Confrontée à un casse-tête, du fait du passage de la Coupe d’Afrique de Nations aux années impaires, la Confédération Africaine de Football a tranché dans le vif en écourtant le processus de qualification pour l’édition 2013 dont la phase finale aura lieu en Libye. Sachant qu’il n’y aura qu’une seule année calendaire pour le déroulement des qualifications, le Comité Exécutif a décidé de supprimer temporairement le système de poules.

 

Tirage au sort intégral

A la place, les sélections s’affronteront sur deux tours par élimination directe selon le principe des matchs aller-retour, ce qui offre l’avantage de réduire le nombre de dates. Dans un premier temps, les pays non qualifiés à la phase finale de la CAN 2012 prendront part au premier tour éliminatoire qui permettra de dégager quinze équipes, la Libye étant qualifiée d’office pour 2013 en tant que pays-hôte. Ces matchs se dérouleront entre le 15 janvier et le 15 février 2012, autrement dit à la même période que la CAN au Gabon et en Guinée Equatoriale.

 

 

 

Dans le cas où le nombre d’équipes engagées au départ serait supérieur à 45 (la CAF compte 53 membres), un tour préliminaire serait organisé. Dans cette hypothèse, c’est le classement FIFA qui servira de critère pour désigner les équipes contraintes à en passer par ce tour préliminaire.

Le deuxième tour éliminatoire retiendra les quinze équipes ayant passé le premier tour. Il verra l’entrée en lice des équipes ayant participé à la CAN 2012 et se déroulera également par élimination directe. La répartition des matchs se fera après un tirage au sort intégral, ce qui pourrait faire des dégâts parmi les ténors (Ghana, Egypte, Cameroun, Côte d’Ivoire….) si certains d’entre eux se retrouvaient face à face, une forte probabilité.

 

Retour à la normale pour 2015

A noter que le scénario de ce deuxième tour sera légèrement modifié si la Libye ne se qualifie pas à la CAN 2012. Si tel était le cas, le Gabon et la Guinée Equatoriale, coorganisateurs de la CAN 2012 disputeraient préalablement un barrage par matchs aller et retour, barrage à l’issue duquel le vainqueur rejoindrait le deuxième tour éliminatoire. Pour résumer: une qualification des Libyens à la prochaine CAN éviterait un choc fratricide entre les deux hôtes de l’édition 2012.

Une fois passée l’édition 2013, les éliminatoires retrouveront leur cycle normal étalé sur deux ans. Pour l’édition 2015, on utilisera à nouveau le système de mini-championnat sous forme de groupes. Reste maintenant à savoir quel sera le procédé pour désigner les qualifiés pour la Coupe du monde 2014, un Mondial brésilien pour lequel l’Afrique aura droit à cinq représentants.

 

Source : Christophe Carmarans (www.rfi.fr)

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

CAN 2013 en Libye

Posté par patricksota le 28 janvier 2011

 

La CAN se jouera les années impaires à partir de 2013 en Libye

 

Le Comité exécutif de la CAF a décidé que la CAN se déroulerait les années impaires à partir de 2013. Désignée pour organiser la 29e CAN en 2014, la Libye est disposée à avancer d’un an la tenue de la compétition. La CAN 2012 est maintenue mais les futures éditions auront lieu en 2015 et 2017.

Le Comité exécutif de la CAF (Confédération Africaine de Football) a approuvé, samedi au Caire, le passage de la Coupe d’Afrique des Nations des années paires aux années impaires à compter de 2013, une initiative qui était dans l’air depuis deux ans. En conséquence, la CAN 2014 a été avancée à 2013 après l’accord officiel donné par la Libye lors de la visite du Président de la CAF, Issa Hayatou, au mois de mars 2010.

 

Rien de changé pour 2012

Comme prévu, la 28e édition se déroulera au Gabon et en Guinée Equatoriale en 2012. La CAF a également précisé que la CAN continuerait à se tenir lors des mois de janvier et février car déplacer le tournoi en été – ce que souhaiteraient les clubs européens – est impossible, compte-tenu des conditions climatiques propres à l’Afrique.

Ce changement de dates est destiné à alléger le calendrier des équipes africaines durant les années de Coupe du monde. La CAF n’a pas cependant fait connaître ses intentions quant aux phases de qualification. Lors de la dernière édition (CAN 2010), celles-ci avaient été couplées avec les éliminatoires de la Coupe du monde en Afrique du Sud.

Dans les prochaines semaines, les associations nationales recevront les documents pour leur dépôt éventuel de candidature à l’organisation des CAN 2015 et 2017. Par ailleurs, la Libye organisera aussi la troisième édition du CHAN en 2014 puisque le passage de la CAN des années paires aux années impaires implique le mouvement inverse pour le CHAN.

 

 

Source : www.rfi.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Classement provisoire des clubs camerounais de 1ère division

Posté par patricksota le 28 janvier 2011

 

Classement provisoire des clubs du Cameroun de première division (2010-2011)

 

1. Cotonsport : 23 points en 10 matchs et un goal average de +12

2. Unisport : 18 points en 10 matchs et un goal average de +5

3. Union : 17 points en 10 matchs et un goal average de +4

4. Canon : 16 points en 10 matchs et un goal average de +6

5. Panthère : 15 points en 10 matchs et un goal average de +4

6. Astres : 15 points en 10 matchs et un goal average de +1

7. YOSA : 14 points en 10 matchs et un goal average de -1

8. Renaissance : 14 points en 10 matchs et un goal average de -6

9. Sable : 12 points en 10 matchs et un goal average de +1

10. Caïman : 12 points en 10 matchs et un goal average de -2

11. Ngdéré UC : 11 points en 10 matchs et un goal average de -1

12. Scorpion : 10 points en 10 matchs et un goal average de -3

13. Tiko United : 10 points en 10 matchs et un goal average de -5

14. Lausanne : 1 point en 10 matchs et un goal average de -15

 

 

Source : Camfoot.com


Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Découvrons Missile FC du Gabon

Posté par patricksota le 27 janvier 2011

 

Gabon / Football : La 8ème journée du championnat national a rendu son verdict

 

Libreville, 18 janvier 2011 (Infos Gabon)

Posted in: A la Une, Sport

La 8ème journée du championnat gabonais de football de première division qui a eu lieu le week-end écoulé a vu l’équipe de Mangasport de Moanda se hisser à la tête du classement après avoir battu FC Canon105 de Libreville par un score étriqué d’un but à zéro.

 

Voici tous les résultats de la journée :

Missile FC – AS Pélican : 2-1

EA Estuaire – Sapins : 1-2

USB – SOGEA FC : 3-0

USM – RSC : 2-0

CF Mounana – CMS : 0-1

Stade Mandji – USO : 2-1

Mangasport – FC 105 : 1-0

 

Le Classement à l’issue de la 8ème journée se présente de la manière suivante :

1er Mangasport : 17 pts + 5

2ème CF Mounana : 15 pts + 7

3ème USB : 15 pts + 6

4ème AS Pélican : 14 pts + 6

5ème CMS : 14 pts + 2

6ème Missile FC : 12 pts + 5

7ème EAE : 12 pts + 3

8ème O’Mbilanziami : 9 pts + 1

9ème Sapins : 9 pts – 7

10ème Stade Mandji : 7 pts – 8

11ème SOGEA FC : 6 pts – 3

12ème FC 105 : 6 pts – 4

13ème USO : 5 pts – 5

14ème FC Sapins : 5 pts – 11

 

Source : Mathieu Moukendi

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Découvrons Coton Sport de Garoua

Posté par patricksota le 27 janvier 2011

 

Coton Sport de Garoua 

 

 

 

 

COTON SPORT EN ROUTE POUR LE BURUNDI

 

La délégation officielle de Coton Sport de Garoua forte de 23 personnes quitte sa base ce Mercredi matin 26 Janvier 2011 à 12 heures à destination de Douala ou elle sera complétée par deux autres membres l’un du Ministère des Sport et l’autre de la Fédération Camerounaise de Football.

Dans la capitale économique,  DENIS LAVAGNE le coach de l’équipe du Cameroun et ses poulains ont droit à une séance d’entrainement le lendemain Jeudi à 8 heures avant de s’envoler de Douala pour Bujumbura à 12 heures. Dans les rangs de l’équipe du Nord la sérénité est de mise. NDZANA KANA le capitaine et ses co-équipiers savent que la tâche ne sera pas facile mais sont conscients qu’avec un peu de volonté et du sérieux, ils peuvent ramener un très bon résultat. Coté infirmerie, le kinésithérapeute AMADOU BOUBA de Coton Sport rassure : « Tous nos joueurs se portent bien il n’y a pas d’inquiétudes à se faire. Physiquement et moralement le groupe est bien et même s’il y avait des pépins nous sommes là pour pallier à se genre de situation ».  Enfin coté supporters au vu des résultats de l’équipe depuis le début de la saison on jure par sa capacité à ramener quelques choses de bien. Vivement le 30 janvier 2011.

 

Source : ABAKAR ABDOULLAY

 

 

 

Date de foundation

1986

Couleurs

Vert et blanc

Stade

Stade Roumdé Adjia
(35 000 places)

Siège

Avenue Mathey
BP 302 – Garoua

Président

Pierre Kaptene

Entraîneur

Denis Lavagne

 
 
 

 

Le Coton Sport FC de Garoua est un club de football camerounais fondé en 1986 et basé à Garoua. Le club est présidé par Pierre Kaptene. L’équipe première, entrainée par Denis Lavayne, évolue en MTN Elite One (première division camerounaise) (depuis 1993) et dispute en 2008 la Ligue des Champions de la CAF. Le club dispose du plus gros budget d’un club camerounais (500 millions de francs CFA).

Le Coton Sport évolue au stade Roumdé Adjia. Il a remporté dix championnats du Cameroun et quatre coupes du Cameroun. Par ailleurs dans les compétitions continentales, le club a atteint à une reprise la finale de la Coupe de la CAF (2003) et de la Ligue des Champions de la CAF (2008).

 

Histoire

Le Coton Sport est fondé en 1986 suite à la descente en deuxième division de l’équipe phare de Garoua, l’Etoile filante. Les dirigeants de l’équipe amateur entreprennent dès lors d’engager leur club dans le championnat civil afin de gravir les échelons.

Les débuts sont assez laborieux et l’équipe peine à trouver son rythme de croisière. Ce n’est qu’en 1992 que le club est promu en première division. Le Coton Sport côtoie enfin le gratin et peut se mesurer aux valeurs sûres que sont le Tonnerre et le Canon de Yaoundé ou l’Union de Douala.

A partir de 1996, le cotonsport dominera le championnat camerounais, remportant 10 titres et finissant toujours dans l’une des deux premières places.

En 2003, le club de Garoua atteint la finale de la Coupe de la CAF pour la première fois de son histoire, et en 2008, il se hisse pour la première fois en finale de la Ligue des Champions de la CAF.

 

Palmarès

Championnat du Cameroun (10)

Champion : 1997, 1998, 2001, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2010

Vice-champion : 1994, 1996, 1999, 2000, 2002

 

Coupe du Cameroun (4)

Vainqueur : 2003, 2004, 2007 et 2008

 Finaliste : 1999

 

Ligue des Champions de la CAF

Finaliste : 2008

 

Coupe de la CAF 

Finaliste : 2003

 

Effectif 2010/2011

Nat.

Position

Nom du joueur

2

Drapeau : Sénégal

D

Ousman N’daw

3

Drapeau : Cameroun

D

Henri Minka

4

Drapeau : Cameroun

D

Haman Daouda

5

Drapeau : Cameroun

D

Sébastien Ndzana Kana

6

Drapeau : Cameroun

D

Marcellin Gaha Djiadeu

7

Drapeau : Cameroun

D

Clément Antoine Bayema

8

Drapeau : Cameroun

M

Ahmadou Eboa Ngomna

9

Drapeau : Cameroun

A

Anicet Eyenga

10

Drapeau : Cameroun

M

Sanda Oumarou

11

Drapeau : Cameroun

A

Bouba Abbo

12

Drapeau : Niger

G

Kassaly Daouda

 

 

 




13

Drapeau : Cameroun

M

Eric Ndjie

 

19

Drapeau : République centrafricaine

A

Hilaire Momi

15

Drapeau : Cameroun

D

Martial Tene Soutesouong

16

Drapeau : Cameroun

M

Michel Patrick Nack Balokag

17

Drapeau : Cameroun

D

Golopo Ba Mbara

18

Drapeau : Cameroun

M

Jean Mendoua

19

Drapeau : Cameroun

D

Guy Bwelle

20

Drapeau : Cameroun

M

Tahana Kada

21

Drapeau : Gabon

D

Erwin Nguéma Obame

24

Drapeau : Cameroun

M

Nicolas Alnoudji

40

Drapeau : Niger

G

Rabo Saminou


Drapeau : Cameroun

M

André Ngangué


Drapeau : Cameroun

M

Aimé Magloire Mouaff

 

NB : A(attaquant), D(défenseur), M(milieu), G(goal keeper)

 

Sponsoring

SODECOTON

SAGA Cameroun

MTN

ADER

Activa Assurances

Assureurs Conseils Camerounais

Manu Cycle

SHO TRACTRAFRIC

GETMA

 

Centre Technique

Le club est en train de construire un centre technique dans la banlieue de Garoua d’une superficie de 10 ha et qui comprendra plusieurs terrains de football, des salles de musculation, des dortoirs, des piscines et des bureaux, ainsi que l’académie de football du club.

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Nouvelles en bref

Posté par patricksota le 26 janvier 2011

 

 Des nouvelles brèves

 

Les entraînements de nos deux ambassadeurs sportifs en l’occurrence Vital’O et Inter Star vont bon train. Le rythme de travail est positif. L’ambiance entre joueurs aussi. Nous ne pouvons que souhaiter pleins succès à nos garçons.

Côté Vital’O : notons l’absence de Gatoto Eric, buteur insatiable de l’équipe qui souffre d’une douleur au tendon (pied droit si je ne m’abuse). A la pointe de Vital’O, Gatoto ne sera pas là pour ce premier match des mauves et blancs. Rencontre qui se joue à Bujumbura au Stade Prince Louis Rwagasore à 15h 30’ ce dimanche 30 janvier 2011. Et non ce samedi 29 janvier 2011 comme annoncé. Fidel Nimubona, capitaine des mauves et blancs, ne semble pas en forme physiquement. Et pour cause, sa cheville est, pour l’heure, défectueuse. Jusqu’à l’heure où je vous parle, il n’a pas encore commencé les entraînements. Attendons voir si, aujourd’hui mercredi 26 janvier 2011, il répondra présent aux séances d’entraînement prévues au Stade Prince Louis Rwagasore. Wait and see ! Vous aurez de plus amples détails d’ici peu.

Côté Inter Star : Afiz, milieu offensif et âme de l’équipe, est guéri. Il a repris les entraînements. C’est une bonne nouvelle pour les fans d’Inter Star. Cette équipe prend l’avion ce mercredi 26 janvier 2011 pour Libreville au Gabon. Et joue ce samedi 29 janvier 2011 contre Missile, équipe appartenant à l’armée gabonaise nous apprend-on. Sur papier, ce n’est pas une formation que nous connaissons parmi les géants du football gabonais à l’image de Mangasport, FC Canon 105, Sogara, etc. Mais comme le dit si bien Dieudonné Ngowembona dans l’interview qu’il vient de m’accorder, un match de football n’est pas gagné d’avance. Inter Star doit jouer avec ferme détermination pour venir à bout de ces gabonais. Sachez que le coach de Missile était récemment à Bujumbura pour voir de près la façon dont jouent les noirs et blancs. Il a vu Inter Star jouer contre Prince Louis. Qu’a-t-il appris de cette rencontre ? Il est le seul à le savoir !

Le capitaine d’Athletico Olympique, Kwizera Pierrot, a quitté le pays. Destination : Oman. D’après certaines sources, son coéquipier Didier Kavumbagu pourrait le rejoindre là-bas. D’ailleurs, je me demande s’il n’est pas déjà parti. Ils vont rejoindre Mbakiye Miami de Vital’O déjà parti. Actuellement, Miami ne sert plus les mauves et blancs. Il a jeté son dévolu sur un club de première division d’Oman. Là aussi, vous en saurez plus amis sportifs. Si Kavumbagu s’en va, Athletico se verra privé de deux pièces maîtresses au milieu du terrain. Il revient à Kaze Cédric, coach d’Athletico Olympique, de combler ce vide pour livrer le Championnat National sereinement. La balle est dans son camp.

 

 

patricksota.jpg

Patrick Sota

patricksota.unblog.fr

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

1234
 

unsspforest |
roussinette |
L'EPS AU COLLEGE JEAN ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ASUC Migennes Handball
| sanarycyclosports
| JUDO-AMIKUZE.FR , le blog